Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Loches : le créateur de la 2 CV en bois se lance maintenant dans la construction d'une camionnette en bois

-
Par , France Bleu Touraine

Après la 2 CV en bois voici la camionnette. Le menuisier à la retraite du Lochois Michel Robillard se lance un nouveau pari, réaliser une Citroën "Tube" de type H entièrement en bois, la camionnette identique à celle de Victor Lanoux dans la série télévisée "Louis la brocante".

La fabrication du "Tube" Citroën est cours dans l'atelier de Michel Robillard à Sennevières
La fabrication du "Tube" Citroën est cours dans l'atelier de Michel Robillard à Sennevières © Radio France - Jean Lebret

Loches, France

Il avait créé la sensation le 23 septembre 2017 en présentant à Loches sa 2 CV en bois avec sa carrosserie composée de plusieurs essences d'arbres fruitiers de même que l'habitacle (tableau de bord, volant), près de six ans et 5 000 heures de travail. Depuis le mois d'octobre 2018, Michel Robillard s'est lancé un nouveau défi : réaliser une camionnette Citroën "Tube" de type H en mémoire de Victor Lanoux, célèbre acteur de la série télévisée "Louis la Brocante". C'est une camionnette mythique puisqu'elle a servi entre les années 50 et 70 d'épicerie ambulante pour les commerçants, de fourgon cellulaire pour la police et même de bétaillère. 

Dans son atelier Michel Robillard a accroché la photo de l'utilitaire - Radio France
Dans son atelier Michel Robillard a accroché la photo de l'utilitaire © Radio France - Jean Lebret

Un défi difficile à relever 

Chez Michel Robillard à Sennevières près de Loches, le domicile est accolé au musée de petites maquettes en bois et à quelques pas il y a l'atelier. Le chantier avance, la camionnette prend forme mais la difficulté est de faire onduler le bois comme la tôle d'une carrosserie automobile explique le retraité de 70 ans qui est menuisier depuis l'âge de 14 ans et maquettiste depuis une vingtaine d'années :  "il y a entre 250 et 300 m d'ondulation qui sont réalisés dans la masse. Il faut un peu plus d'un demi m³ de bois mais pour trouver du bois fruitier ce n'est pas simple et cela coûte cher, c'est environ 2 000 euros le m³. Avec l'association "la belle Lochoise" nous récupérons des dons pour acheter du bois, pour faire la mécanique et la partie électrique."

Michel Robillard dans son atelier - Radio France
Michel Robillard dans son atelier © Radio France - Jean Lebret

Le plus cadeau pour moi serait d'avoir une carte grise à titre exceptionnel", Michel Robillard

Impossible de rouler avec ce modèle en bois 

Pour sa camionnette, le moteur sera celui d'une traction de 9 CV, remis à neuf par des passionnés en Saône-et-Loire. 

Malheureusement comme pour sa 2 CV en bois, Michel Robillard ne pourra pas prendre la route avec : "Il y a une modification de véhicule, donc vous êtes obligé de passer la camionnette au contrôle des Mines", détaille Michel. "Or, les Mines aujourd'hui ne veulent pas se mouiller, ils demandent un certificat au constructeur mais comme ce n'est pas Citroën qui a fait le projet, ils sont réticents pour donner une autorisation. Le plus cadeau pour moi serait d'avoir une carte grise à titre exceptionnel."

Ce n'est donc pas gagné pour cet artisan passionné. En septembre 2017 pour sa 2 CV en bois, l'ancien menuisier s'est contenté de la faire rouler après autorisation lors d'événements privés, sur des parkings par exemple.