Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Lorient : des moutons dans la cour de la sous-préfecture

Depuis quelques semaines, des bêlements résonnent dans la cour de la sous-préfecture de Lorient. Trois moutons noirs de Ouessant pâturent sous les yeux de Pierre Clavreuil.

Le sous-préfet Pierre Clavreuil prend soin de ses nouveaux locataires
Le sous-préfet Pierre Clavreuil prend soin de ses nouveaux locataires © Radio France - Tudi Crequer

Lorient, France

La scène est un peu surprenante, Pierre Clavreuil, le sous-préfet a la main tendue au dessus d'un petit grillage. Trois frimousses noires se découvrent et des bêlements répondent à l'appel. "Ce sont des moutons d'Ouessant" annonce fièrement le représentant de l'Etat. "Ils sont là depuis que l'herbe est haute, donc depuis le mois de mai."

Voir gambader, Post-it, Paula et Poutou, donne une ambiance particulière à cette cour partagée par la sous-préfecture et le palais de justice, plus habituée aux voitures et à une pelouse tondu au raz. Cette initiative est menée en collaboration avec l'association Optim'ism.

Une démarche écologique et conviviale

"Les moutons font un double travail. Les agents des deux maisons aiment bien en parler et se retrouver et créé de la convivialité au delà de ce qu'on espérait. Ça accompagne aussi les mutations en interne, sur la gestion de l'énergie." Au delà des moutons, un travail est en cours pour "avoir des toits solaires". "On espère pouvoir consommer ce que nous produirons et pouvoir éventuellement l'offrir à la population. Tout ça est en cours et on le fait en collaboration avec le Palais de justice et puis j'espère bientôt, le commissariat."