Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Macarel ! Il existe désormais des attestations de déplacement en occitan

-
Par , France Bleu Occitanie

Pour les déplacements pendant le confinement, l'office public de la langue occitane vient de publier une attestation dérogatoire bilingue. Un formulaire totalement légal, et une manière de faire vivre l'occitan au quotidien.

En une journée, plus de 600 attestations ont déjà été téléchargées.
En une journée, plus de 600 attestations ont déjà été téléchargées. © Radio France - NICOLAS AUER

Avez-vous votre "atestacion de desplaçament derogatòri" ? Depuis mercredi 18 novembre, les attestations de déplacement dérogatoires, nécessaires pendant le confinement, sont disponibles en occitan : gascon, languedocien, ou limousin. Le provençal ne devrait pas tarder. Une initiative de l’office public de la langue occitane, comme l’avaient fait les Bretons dès le premier confinement, puis les Alsaciens.

"C’est absolument légal".

Pour l’office, pas question d'enquiquiner les policiers ou les gendarmes. C’est d'abord une manière de faire vivre la langue au quotidien. Et surtout "c’est absolument légal" explique Charline Claveau, la présidente : "il n'y aucune indication de la part du gouvernement mentionnant qu'une autre langue que le français ne peut pas être utilisée, à partir du moment que l'attestation est en français".

Et justement, ces attestations sont bilingues, aucun membre des forces de l'ordre ne sera perdu : "Nous avons traduit mot à mot. Le français est bien présent, et l'attestation est tout à fait compréhensible pour les autorités qui pourraient effectuer un contrôle"

Jeudi 19 novembre, plus de 600 attestations avaient déjà été téléchargées, depuis la mise en ligne des formulaires sur le site internet de l'Office.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess