Insolite

À Maîche, dans le Doubs, l'incroyable collection de pères Noël d'une mamie de 98 ans

Par Esteban Pinel, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon et France Bleu vendredi 23 décembre 2016 à 18:58

Charlotte Corneille pose avec un père Noël blanc, offert le jour de sa fête.
Charlotte Corneille pose avec un père Noël blanc, offert le jour de sa fête. © Radio France - Esteban Pinel

Charlotte Corneille, 98 ans, collectionne des pères Noël depuis une vingtaine d'années. Il y en a plus de 400 dans sa maison à Maîche, dans le Doubs. Une passion qui lui a forgé une petite réputation : des dizaines de visiteurs viennent découvrir son armada de papas Noël.

Quand on remonte la rue Saint-Hipolyte à Maîche, dans le Doubs, on tombe sur une façade prise d'assaut par plusieurs pères Noël, accrochés au mur. C'est bien la maison de Charlotte Corneille, 98 ans. Dans son salon, une impressionnante garnison de bonhommes en manteau rouge, tantôt campé dans leurs bottes, tantôt chevauchant un renne ou un traîneau.

Au total, plus de 400 pères Noël ont élu domicile chez Charlotte. La collection est réaménagée chaque année. - Radio France
Au total, plus de 400 pères Noël ont élu domicile chez Charlotte. La collection est réaménagée chaque année. © Radio France - Esteban Pinel

"On ne peut pas tout exposer, car il y en a trop", plaisante Maurice, le fils de Charlotte, qui aménage la collection chaque année, début décembre. Et pour cause, il y a plus de 400 pères Noël. La nonagénaire les accumule depuis une vingtaine d'années.

Un jour, je suis allée dans un librairie, et j'ai vu un traîneau tout illuminé. C'était beaucoup trop cher, mais quelques jours plus tard, mon frère m'a offert une petite enveloppe avec des sous et j'ai pu acheter mon premier père Noël, sur un traîneau."

Ces pièces décoratives plaisent à Charlotte qui arpentent les magasins pour en dénicher de nouveaux. Ses proches font pareil de leur côté, et bientôt le contingent de papas Noël grandit. Ses 5 enfants, 10 petits-enfants et 17 arrières-petits enfant s'amusent de cette passion. "Ils viennent voir ma collection à chaque Noël. Ils adorent", sourit la grand-mère.

Les pères Noël de l'extrême. - Radio France
Les pères Noël de l'extrême. © Radio France - Esteban Pinel

Sa réputation dépasse même le cercle familial. depuis une dizaine d'années, des visiteurs s'arrêtent pour jeter un œil. "On a parfois jusqu'à 10 personnes par jour, s'exclame Charlotte. Parfois, ils apportent un père Noël. Un jour, des gens qui qui avaient entendu parler de moi dans le journal, m'en ont envoyé par la Poste. J'étais très touchée."

"Incroyable de devenir une vedette à mon âge"

Ces visites permettent à la vieille dame de ne jamais s'ennuyer. "J'aime les gens. je vois bien qu'ils sont contents de voir la collection. Et ça me fait très plaisir", ajoute t-elle. Noël est-il la bonne recette pour avoir la forme de Charlotte, tout sourire et d'un remarquable enthousiasme ? L'histoire ne le dit pas. Mais cette drôle de mère Noël a ses 100 ans en ligne de mire.

J'ai encore reçu huit pères Noël au mois de décembre. Si on m'apporte encore des pères Noël tous les ans, je n'aurai plus la place de les ranger pour mon centenaire !"

Le centenaire, c'est pour mars 2018. D'ici là, Charlotte profite. "Je n'ai jamais eu autant de pères Noël. C'est la plus belle année. Les gens me rendent visite, la presse aussi. Mon mari n'en croirait pas ses yeux. C'est incroyable de devenir une vedette à mon âge."

Charlotte et papa Noël, la fine équipe. - Radio France
Charlotte et papa Noël, la fine équipe. © Radio France - Esteban Pinel

Le défi, désormais : réussir à trouver des pères Noël inédits. Pas évident quand on les a déjà tous à la maison. Ce qui est certain, c'est que toute la collection sera léguée à une œuvre de charité. mais Charlotte a encore de belles années devant elle, au milieu de ses compagnons.