Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Manche : un bébé girafon est né au zoo de Champrépus, c'est une première !

-
Par , France Bleu Cotentin, France Bleu

Panambi, une des femelles girafes du Parc zoologique de Champrépus, a donné naissance, samedi, à un girafon après des heures d’attentes interminables pour toute l’équipe du parc. Une vive émotion régnait, lors de cet événement, avec des situations à rebondissement tout au long de cette mise bas.

Première naissance d’un girafon dans la Manche
Première naissance d’un girafon dans la Manche - © Zoo de Champrepus

Champrepus, France

C'est samedi dernier qu'un bébé girafon est né au zoo de Champrépus. C'est le premier de la Manche ! Sa maman "Panambi", femelle girafe du Kordofan, âgée de 5 ans a donné naissance à son bébé. La femelle est arrivée au parc il y a dix-huit mois dans le cadre d’un plan de sauvegarde de reproduction. 

C'est le docteur Olivet Courtois, spécialiste nationale des girafes et les vétérinaires de la clinique de Gavray qui sont intervenus. Pour la mise bas, l'idée a été d’endormir Panambi. Il fallait absolument qu’elle soit à jeun depuis au moins 24 heures afin d’éviter au maximum le risque de déglutition et de mort par étouffement.  

Un accouchement délicat

L’anesthésie d’une girafe est toujours un moment très délicat, surtout lorsqu’elle perd pied, car la tête tombe de 4,50 mètres ! « Tout a commencé très tôt le matin à 6h avec la sortie d’un membre antérieur. Toute l’équipe était sur le qui-vive. Trois heures après, rien de nouveau ! Et les solutions les plus extrêmes étaient envisagées dont celle d’anesthésier la mère pour la sauver», racontent les responsables du parc. 

«  A 11h30 du matin, rebondissement ! Le deuxième membre apparaît. Soulagement de tous avec un nouvel espoir de réussite ! Et à 13h, l’émotion est à son comble : le girafon est expulsé. Chute de 2 mètres, mais sur une bonne litière épaisse ! 2 minutes après, un membre bouge et 45 minutes plus tard, le girafon se lève », poursuivent-ils. 

« Applaudissement général devant le moniteur relié à une caméra pour ne pas déranger la nouvelle maman. Mais les soucis continuent car Panambi est une femelle primipare, elle n’a donc pas d’expérience. A chaque tentative de tétée, la mère s’écarte de son girafon mais le lèche régulièrement : son instinct maternel reste intact. Ce n’est que le lendemain matin que les soigneurs animaliers ont bien identifié la tétée du girafon », précisent encore les responsables du parc. 

Un bébé girafon d1m80 et de 70 kgs  - Aucun(e)
Un bébé girafon d1m80 et de 70 kgs - zoo de Champrépus

Un bébé de 1,80 mètres et de 70 kg à la naissance

Une surveillance par caméra vidéo avait été installée à distance depuis plusieurs jours. Le girafon est né à 13h04. Il est tombé de 2 mètres sur le sol et une demi-heure après, le girafon était sur ses quatre pattes. 

Panambi allait-elle accepter son bébé ? Le laisserait-elle téter ? Finalement, après plusieurs tentatives du girafon pour se faire accepter, Panambi, manifestera quelques signes protecteurs, puis se prendra d’affection pour son bébé. Panambi devient alors une maman et le girafon se mettra à têter. 

Ce lundi le girafon sera séparé de sa mère pour un examen vétérinaire, il sera identifié par l’introduction d’une puce sous la peau. Ce petit mâle est en pleine forme, il mesure déjà 1,80 mètres et pèse 70 kg. Dans quelques jours il fera sa grande sortie dans la plaine africaine.  Patience encore pour donner un prénom à ce premier girafon manchois, si attendu ! 

le bébé girafon est né à 13H04 ! - Aucun(e)
le bébé girafon est né à 13H04 ! - zoo de Champrépus

Cette naissance est une excellente nouvelle car toutes les sous-espèces de girafes sont en danger

La girafe du Kordofan, représentée à Champrépus est particulièrement en danger selon l’UICN (Union Internationale de la Conservation de la Nature). Les populations de girafes ne cessent de diminuer en raison des conflits civils, de l’accroissement de la population humaine et de l’extension des terres agricoles. 

Cette espèce est inscrite à un programme d’élevage européen (EEP), dont le zoo de Champrépus participe, afin de favoriser leur reproduction donc leur conservation.  Depuis 15 ans, Le zoo de Champrépus s’implique directement sur le terrain en étant partenaire de l’ASGN (Association de Sauvegarde des Girafes du Niger). Un des rôles principaux de cette association est d’aider et d’impliquer les populations villageoises à la conservation. Grâce à ces actions, la population de Girafe au Niger est passée de 50 en 1995 à plus de 450 en 2016 !

Info pratique : Le parc est ouvert tous les jours du 1er Avril au 30 Septembre de 10h à 19h. Fermeture de la billetterie à 17h. En cas d’intempérie et/ou pour des raisons de sécurité, la direction du parc se réserve le droit de fermer l’établissement.  

Les girafes, une espèce en danger - Aucun(e)
Les girafes, une espèce en danger - zoo de Champrépus

Le zoo de Champrepus est situé sur la D924 à 6km de l'A84 (Sortie 37) sur l'axe Villedieu-les-Poêles (8km) et Granville (20km). Vous pouvez appeler au 02 33 61 30 74. Vous pouvez aussi le joindre par mail

  - Radio France
© Radio France - Eric Turpin
Choix de la station

France Bleu