Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Masques en dentelle, visières fleuries, quand les outils de protection deviennent des accessoires de mode

-
Par , France Bleu Nord

On peut se protéger mais avec style, beaucoup rivalisent d'imagination pour rendre les protections en tissus plus chics ou plus sympas. Dans le Nord on trouve des masques en dentelle de Caudry, aux couleurs du Losc ou encore des visières avec des couronnes de fleurs à Cambrai.

Florence Betrerous et son fils Maxime Deudon
Florence Betrerous et son fils Maxime Deudon © Radio France - Rafaela Biry Vicente

Pour ceux qui souhaitent rester chic en toute circonstance,  Piko and Piko une start -up de Caudry propose des masques couleur ivoire  avec de la dentelle noire de la marque Solstiss, mondialement connue. 

200 commandes en moyenne par jour

C'est Maxime Deudon et sa maman Florence, qui travaille au musée de la dentelle de Caudry qui ont eu l'idée en voyant des masques avec des soutien gorge. Ils ont imaginé un prototype qui respecte les recommandations AFNOR en 2 heures. Depuis leur création cartonne, en moyenne 200 commandes par jour venues de toute la France et même de Belgique

Ce sont essentiellement des femmes qui cherchent à être coquettes, il faut retrouver un peu de féminité dans cette période un peu morose, il faut redonner le sourire, du chic et du glamour

Le reportage de Rafaela Biry-Vicente

Un moyen de valoriser le patrimoine local pour le jeune patron qui pense déjà à de nouveaux modèles avec de nouveaux motifs et nouvelles couleurs.

Des masques en wax pour égayer cette période morose

A Quesnoy sur Deule, Valentine Vouters créatrice de V double V a commencé à réalisé des masques bénévolement pour les commerçants de sa ville, puis elle a participé à l'appel du Souffle du Nord pour les soignants avant de se lancer dans la production pour les particuliers à prix coûtant. Des masques en wax, tissus africain très coloré, et très tendance, et qui cartonnent, déjà plus de 500 commandes. Certaines clientes en achètent plusieurs pour assortir à chaque tenue, explique la jeune couturière.

Masques en Wax
Masques en Wax - Valentine Vouters

Des masques de supporters

Le LOSC a aussi réalisé son masque aux couleurs des Dogues

Les masques vont devenir des "goodies" assure Paul Duez, gérant par intérim de la broderie Bourgeois Leclercq de Villers Outreaux dans le Cambrésis qui s'occupe en partie de la production des masques en dentelle, et qui reçoit de nombreuses commandes d'entreprises, de clubs de supporters, services publics ou encore de particuliers qui veulent leurs masques personnalisés, il vient de recevoir des demandes pour des masques siglés "les vengeurs masqués". 

Des visières avec des couronnes de fleurs

Si vous êtes plutôt visière de protection rdv chez Floraison, une fleuriste de Cambrai qui s'est lancée dans la visière avec des couronnes de fleurs séchées,

Emmanuelle une des employées qui prépare les visières fleuries
Emmanuelle une des employées qui prépare les visières fleuries © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

On met un peu d'eucalyptus, d'orge, etc et on ajoute selon les souhaits des clients, ça donne plutôt un côté sympathique, on oublie le côté barrière, c'est plus gai, Emmanuelle qui prépare les couronnes

Et en plus ça sent bon,  et pour un moment. Chacun peut donc trouver masque ou visière à son goût et les adapter en fonction de ses tenues, et des circonstances.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu