Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite
Dossier : La fabuleuse aventure de Thomas Pesquet

VIDÉO - Méribel a la tête dans les étoiles et offre son cœur à Thomas Pesquet

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Méribel a la tête dans les étoiles ! La station savoyarde a envoyé mercredi soir un message d'amour à Thomas Pesquet. Un cœur lumineux géant à plus de 2.000 mètres d'altitude, que l'astronaute français a pu photographier en survolant les Alpes à bord la station spatiale internationale.

Prés de 600 professionnels et habitants de Méribel ont formé un coeur géant à 2100 mètres d'altitude, au moment où Thomas Pesquet a survolé la station
Prés de 600 professionnels et habitants de Méribel ont formé un coeur géant à 2100 mètres d'altitude, au moment où Thomas Pesquet a survolé la station - Sylvain Aymoz

La station des Trois Vallées déclare sa flamme à Thomas Pesquet ! La station savoyarde a envoyé mercredi soir un message d'amour à l'astronaute français. Un cœur lumineux géant à plus de 2.000 mètres d'altitude, que Thomas Pesquet a pu photographier en survolant les Alpes à bord la station spatiale internationale. La photo est en cours d'acheminement depuis l'ISS.

ECOUTEZ le reportage au cœur...du cœur

18h12...et 50 secondes

Ce cœur, emblème de la station, était formé par près de 600 personnes, au sommet du Plan de l'Homme, à 2100 mètres d'altitude. Des moniteurs, professionnels et habitants de Méribel ont utilisé des flambeaux et tout ce qui pouvait faire de la lumière, de la lampe frontale en passant les téléphones portables, pour être vus depuis l'espace.

L'organisation, millimétrée, a nécessité un gros travail. Heureusement, Thomas Pesquet est à l'heure, comme annoncé, à 18h12 et 50 secondes très précisément ! L'astronaute français avait environ dix secondes pour prendre la photo à la verticale du cœur. Les participants, eux, ont pu en profiter une bonne minute. Grâce aux conditions météo parfaites, le passage de la station spatiale internationale, à 400 kms tout là haut, était visible à l’œil nu !

ECOUTEZ ces participants, ravis d'avoir vu passer l'ISS au dessus de leurs têtes

Pour la petite histoire, mieux ne valait pas être en retard. L'ISS traverse la France en deux minutes, et les Alpes en trente secondes !

"De la fierté et de l'émotion". Eric Bouchet, le directeur de Méribel Tourisme

Une fois la mission accomplie, le directeur de Méribel Tourisme Eric Bouchet, organisateur de l'évènement, ne cachait pas sa fierté : "De la fierté et beaucoup d'émotions, parce que c'était une opération lourde à mener. La précision scientifique est incroyable ! Thomas Pesquet fait une pédagogie incroyable, il donne envie de se mettre à la science, c'est génial".

ECOUTEZ le directeur de Méribel Tourisme Eric Bouchet

Thomas Pesquet bientôt en spatio-conférence avec Méribel

Méribel n'en a pas fini avec Thomas Pesquet ! Le 22 février prochain, l'astronaute français sera de nouveau connecté à la station, cette fois en "spatio-conférence" avec deux de ses prédécesseurs dans l'espace Jean-loup Chrétien et Jean-françois Clervoix. Ce dernier est un habitué de la station, c'est grâce à lui notamment que l'opération de mercredi a pu voir le jour.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu