Insolite

Météo oblige, les naturistes poitevins sortent couverts

Par Adrien Bossard, France Bleu Poitou et France Bleu jeudi 10 août 2017 à 19:47

Un petit tee-shirt et ça suffit à se réchauffer.
Un petit tee-shirt et ça suffit à se réchauffer. © Radio France - Adrien Bossard

Sale temps pour les naturistes dans le Poitou ! Des températures en-dessous des 20 degrés, une pluie torrentielle ces derniers temps... Bref, ça ne donne pas envie d'enlever le haut et le bas. Mais que font les vrais de vrais ? Reportage au "Club du Soleil" de Château-Larcher, dans la Vienne.

On est tous tenté de remettre une couche sur les épaules, le matin, en ouvrant les volets. Des nuages gris, de la pluie, et des températures dignes d'un mois de novembre. C'est dans ce contexte que les naturistes tentent de résister, coûte que coûte, à l'appel du vêtement. Une petite laine ? Un tee-shirt ? Un slip ? Se vêtir, est-ce trahir ?

Au "Club du Soleil" de Château-Larcher, dans la Vienne, les campeurs naturistes sont bien embêtés. Cela fait dix ans qu'Yves et Nathalie pratiquent le naturisme. "Mais uniquement l'été", s'empresse de rajouter le couple de Chauvigny. C'est bien là le problème. C'est le seul moment de l'année où tous deux peuvent jouir en toute tranquillité de leur pratique. "C'est vrai qu'on n'a pas trop le moral, du coup, avoue Yves, tee-shirt sur les épaules. Avec le tee-shirt, ça passe. Mais pas question de l'enlever pour l'instant."

Le vent et la pluie entièrement nu ? Une question d'habitude", Philippe, un naturiste

Sa femme est elle "plus frileuse", vêtue de la tête aux pieds. "Ah moi, dés que j'ai froid, je m'habille", histoire d'éviter la chair de poule et les tétons qui pointent. Et avec la pluie en plus, les activités sont forcément restreintes. "Du coup, on lit dans la caravane, on regarde des films et on fait la sieste (rires...). La piscine, on oublie." D'autant que c'est le seul endroit du camping où il est obligatoire d'être nu.

Les éléments naturels, Philippe, lui s'en accommode très bien. "C'est l'essence même du naturisme. Sentir le vent, la pluie et la fraîcheur sur tout son corps, on est encore plus connecté avec la nature. Plus à l'aise aussi." Du coup, même par 17 degrés, c'est nu intégral pour le président du "Club du Soleil". "Tout est question d'habitude, plus vous enlevez des vêtements, plus votre corps résiste à la fraîcheur, et après, on n'y pense même plus."

Tous ne seraient pas contre un petit peu de soleil, pour changer. "Quand vous êtes à la piscine, conclut Dominique, et qu'il y a des rayons du soleil sur tout le corps, il n'y a rien de mieux. C'est une sensation très agréable." Paraît-il.

Le reportage d'Adrien Bossard

Site du Club du soleil de Poitiers