Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Cet été, découvrez des métiers... extraordinaires !

Métiers extraordinaires : Jean-Charles, émailleur sur lave

Tout l’été, France Bleu part à la découverte de métiers qui sortent de l’ordinaire. Aujourd'hui, Jean-Charles, émailleur sur lave à Lempdes, dans le Puy-de-Dôme.

Lempdes, France

Jean-Charles Matrone, 33 ans, est émailleur sur lave à Lempdes, dans le Puy-de-Dôme. L’œil rieur, il raconte qu'il est en quelque sorte tombé dedans quand il était petit. “J’ai été intégré dans le travail très jeune par le biais de mon père qui m’amenait souvent sur les chantiers et les carrières, découvrir le savoir-faire de chaque personne”, se souvient-il. Son père, Aimé, a une entreprise de maçonnerie et peinture, c’est avec lui qu’il commence, à 18 ans, en tant qu’apprenti tailleur de pierre. Il gravit chaque échelon pour réaliser son rêve : monter un petit atelier d’art sur la lave émaillée de sa région, l’Auvergne.  

Jean-Charles Matrone et son père, Aimé, qui lui a communiqué sa passion - Aucun(e)
Jean-Charles Matrone et son père, Aimé, qui lui a communiqué sa passion - © Tradition Pierre

Une pierre vieille de milliers d'années

Avec son entreprise “Tradition Pierre”, il propose de la décoration haut de gamme, intérieure comme extérieure. Il réalise ainsi beaucoup de cuisines, de tables, de mobiliers pour des designers ou des particuliers, mais aussi des salles de bain complètes, des vasques, dallages etc. Son objectif est de mettre en avant ce savoir-faire ancestral et une matière première, la pierre volcanique, qui a des milliers d’années.

Car c'est une véritable identité qui lui colle à la peau. Il y a un respect entre l'homme et cette pierre de lave. "On nous dit qu'on travaille une pierre relativement noire, mais c’est la caractéristique technique de la pierre et c’est l’identité de la région Auvergne, la pierre de Volvic. La cathédrale de Clermont-Ferrand est un emblème de la région, c'est une des premières choses que l'on voit en arrivant. Et puis la Chaîne des Puys qui donne une visibilité sur l’aspect naturel de notre région."

La cathédrale de Clermont-Ferrand a été construite en pierre volcanique de Volvic - Maxppp
La cathédrale de Clermont-Ferrand a été construite en pierre volcanique de Volvic © Maxppp - Vincent Isore

Cuite au four à près de 1.000 degrés

Jean-Charles Matrone s’approvisionne dans les carrières d’Auvergne au Mont-Dore notamment. C’est un prestataire qui extrait les blocs de pierre volcanique et les façonne pour les fournir à "Tradition Pierre". Les pièces sont donc déjà travaillées et aux dimensions demandées. 

Le processus de fabrication est ensuite assez long, comme le décrit notre émailleur : “On va laver la pièce pour enlever les poussières, les petites imperfections. Ensuite, on la cuit une première fois, avec derrière une douzaine d’heures de refroidissement et de séchage de la pierre. On applique ensuite l’engobe, un enduit qui va nous permettre de reboucher les pores de la lave, pour avoir une partie très lisse”.   

Chaque pièce en pierre volcanique est cuite trois fois à 960 degrés dans cet énorme four - Radio France
Chaque pièce en pierre volcanique est cuite trois fois à 960 degrés dans cet énorme four © Radio France - Isabelle Gaudin

Un émaillage au pistolet avec des émaux de Limoges

Jean-Charles montre ce four énorme qui lui permet de fabriquer de grandes tables ou des plans de travail par exemple. Après avoir été “engobée”, la pièce en pierre volcanique repasse au four à 960 degrés. C’est après cette 2e cuisson que Jean-Charles et son équipe attaquent la recherche de couleurs pour ensuite réaliser l’émaillage. Alain est coloriste émailleur. La préparation, qu’il applique ensuite avec un pistolet, est faite à base d’émaux de Limoges. 

Enfin, la pièce, une fois émaillée, repasse en cuisson une troisième et dernière fois pendant huit heures. La dernière étape, c’est la levée du four et la vérification qu’il n’y a pas eu de casse ou de fissures.  

Alain émaille la pièce à l'aide d'un pistolet - Radio France
Alain émaille la pièce à l'aide d'un pistolet © Radio France - Isabelle Gaudin
Le stock d'émaux de Limoges qui servent à fabriquer des coloris uniques - Aucun(e)
Le stock d'émaux de Limoges qui servent à fabriquer des coloris uniques - © Tradition Pierre

Des pièces uniques et 100% auvergnates

Passionné par son métier, cet Auvergnat de souche ne conçoit pas le travail en solo. Il est riche de son équipe, chacun a un savoir-faire qu’il met au service de l’atelier. Quand il parle de son entreprise, Jean-Charles a le regard qui pétille : “le métier d’émailleur sur lave, ça consiste pour moi à embellir une matière naturelle, notamment à la colorer, à créer des designs différents, des nuances, des dégradés. Il s’agit surtout de s’adapter à une envie d’un client ou d'un architecte.

Il insiste beaucoup sur la personnalisation des produits qu'ils proposent. "On travaille en équipe, donc c’est une équipe qui se déplace chez le client pour connaître ses besoins. On arrive à retranscrire son caractère, sur chaque pièce il y a une partie de lui dedans. Ce sont à chaque fois des couleurs et des pièces uniques". 

"C'est une équipe qui se déplace chez le client " (Alexandre, Jean-Charles et Alain) - Radio France
"C'est une équipe qui se déplace chez le client " (Alexandre, Jean-Charles et Alain) © Radio France - Isabelle Gaudin

Des commandes au delà des frontières, de Dubaï à Sidney

Jean-Charles Matrone travaille aussi bien avec des architectes qu'avec des particuliers. Dernièrement, son équipe a restauré la façade de la Samaritaine à Paris, avec des fresques réalisées il y a plus de 100 ans. Plus local, elle a réalisé la fontaine du parc Bargoin, à Royat. Et c'est aussi des commandes au delà des frontières, comme à Dubaï, en Belgique ou Sidney.

La pierre volcanique et la lave émaillée sont très appréciées pour leurs atouts. "La pierre de lave est une pierre très résistante qui ne se raye pas, qui ne se tache pas et qui résiste aux UV", explique Jean-Charles. "Quand on la positionne sous des températures très élevées, la couleur que vous avez choisie 10 ans avant est la même 10 ans après. C’est une pierre ingélif, l’aspect anti bactérien et hygiénique est important aussi. On réalise ainsi beaucoup de cuisines pour les chefs étoilés, ils peuvent découper directement les aliments sur la lave.

La table de jardin en lave émaillée d'un particulier à Clermont-Ferrand - Aucun(e)
La table de jardin en lave émaillée d'un particulier à Clermont-Ferrand - © Tradition Pierre

"Je me bats pour conserver ce savoir-faire français et lui faire traverser les frontières" 

Jean-Charles affiche haut les couleurs de son Auvergne. "Je me bats pour conserver ce savoir-faire français et lui faire traverser les frontières". D’où aussi le fait de prendre des jeunes dans son entreprise à qui, avec ses collègues comme Alain, ils apprennent le métier. Il y a un véritable enjeu, car il existe seulement une centaine d'émailleurs sur lave en France, la plupart en Auvergne. À Volvic, l'IMAPEC, la seule école en France qui propose une formation certifiée, a même été menacée de fermeture, après 200 ans d'existence. Mais grâce à un élan de solidarité, elle peut poursuivre son action. 

Les plaques de la restauration de la façade de la Samaritaine à Paris - Aucun(e)
Les plaques de la restauration de la façade de la Samaritaine à Paris - ©Tradition Pierre
Le bar en lave émaillé pour un hôtel de Saint-Tropez - Aucun(e)
Le bar en lave émaillé pour un hôtel de Saint-Tropez - © Tradition Pierre

Lire aussi : retrouvez ici nos autres métiers extraordinaires.