Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Cet été, découvrez des métiers... extraordinaires !

Métiers extraordinaires : Walter, écrivain du ciel

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Isère, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Saint-Étienne Loire

Tout l’été, France Bleu part à la découverte de métiers qui sortent de l’ordinaire. Aujourd’hui, Walter Dintinger, écrivain du ciel, en Rhône-Alpes et... partout dans le monde.

Bron, France

Walter Dintinger, 37 ans, est écrivain du ciel. Une discipline plus connue sous le nom de "sky writing". Avec son avion et des fumigènes, il écrit des messages éphémères dans le ciel. Des messages d'amour, souvent, mais pas seulement. "J'utilise mon avion comme si c'était un stylo" explique-t-il, "La plupart du temps, j'écris des messages d'amour, mais je travaille aussi pour des entreprises ou des institutions qui veulent s'affirmer ou communiquer autour d'un événement. Bref, tous ceux qui ont besoin de s'exprimer !" sourit-il. Les habitants de Lyon et ses environs sont d'ailleurs habitués à ces messages "I LOVE LOU", écrits dans le ciel lyonnais pour chaque nouvelle saison du club de Top 14, le LOU.

Des cœurs, un dessin, un prénom... tout est possible !

Ce métier extraordinaire, c'est lui-même qui se l'ait créé. Alors que la discipline est très connue aux États-Unis, il est le seul "sky writer" en France et même en Europe ! Passionné d'aviation depuis tout petit, il a d'abord été mécanicien avion. Il a ensuite réalisé énormément d'intérims, puis il a voyagé, "je voulais découvrir le monde" raconte Walter Dintinger. Enfin, à force de ténacité, il passe son brevet de pilote professionnel et créé son entreprise "Oui'up", basée à Bron, tout près de Lyon. "Quand j'ai découvert que le sky writing existait, c'était comme une évidence pour moi de faire ça".

On demande souvent au sky writer des messages d'amour, mais pas seulement. Plus il y a de lettres ou de motifs, plus c'est technique et cela demande de la préparation. - Aucun(e)
On demande souvent au sky writer des messages d'amour, mais pas seulement. Plus il y a de lettres ou de motifs, plus c'est technique et cela demande de la préparation. - Images aimablement fournies par "Oui'Up"

Une discipline très technique

"On pourrait avoir l'impression que c'est de la voltige, mais non ! J'écris toujours à plat avec mon avion" détaille Walter Dintinger, "c'est une technique assez difficile à apprendre. Il faut beaucoup s'entraîner en amont, il y a beaucoup de préparation au sol, de timing, de chorégraphies....".

Avant chaque vol, Walter Dintinger se répète une chorégraphie, comme une danse, pour apprendre chaque mouvement par cœur. Puis il prépare son avion et remplit ses jerrycans de produits à fumigènes. Une fois en l'air, "je n'ai plus besoin de réfléchir pour écrire avec mon avion, j'enchaîne les virages au bon moment et à l'endroit où il faut pour écrire" explique-t-il.

Certains weekends, je peux faire le tour de la France en une seule journée

Sa vie quotidienne est rythmée par ses contrats, imprévisibles et parfois très éloignés. "Ce weekend, j'avais trois missions à faire dans la même journée. La première le matin à La Baule, un petit peu plus tard dans l'après-midi à La Rochelle, et la dernière le soir à Avignon" raconte Walter Dintinger. "Donc ça fait une grosse journée et ça fait faire le tour de la France en une seule journée".

Walter Dintinger s'est lui-même créé son métier de sky writer, un métier "pas ordinaire, qui entretient la passion". - Radio France
Walter Dintinger s'est lui-même créé son métier de sky writer, un métier "pas ordinaire, qui entretient la passion". © Radio France - Virginie Salanson

Garder l'étincelle

Et c'est bien cet imprévu, ce métier hors du commun où aucune journée ne ressemble à une autre qui convient à Walter Dintinger. On le sent quand on lui parle, l'homme n'est pas du genre à aimer le train train quotidien. "C'est pour ça que j'ai fait ce métier, ça permet de garder un peu l'étincelle, c'est important quand on travaille. C'est compliqué de faire un travail que l'on n'aime pas, je pense. Donc c'est aussi ce qu'apporte d'entreprendre. En tout cas, pour moi, ça a été ça. Trouver quelque chose d'important, qui entretient la passion" s'enflamme-t-il.

Entrepreneur passionné, il a d'ailleurs déjà un nouveau projet en tête : "tenter de faire du sky writing avec un avion électrique. L'écologie, c'est le futur, il faut tendre vers ça !" Toujours un coup d'avance... Walter Dintinger n'a ni le temps, ni l'envie de regarder en arrière. D'ailleurs, quand on lui demande de nous raconter son meilleur souvenir, il explose de rire, bien incapable d'en choisir un. "J'ai tendance à vivre plutôt au jour le jour. J'ai du mal à en placer un avant un autre" élude-t-il en souriant, "je vous dirai ça quand j'aurais 80 ans, parce que là, je continue d'écrire. À chaque vol, c'est toujours une aventure et du plaisir" répond-t-il songeur, avant de conclure, "en fait, j'y suis dans le meilleur souvenir".

Lire aussi : retrouvez ici nos autres métiers extraordinaires.

Walter Dintinger, et son entreprise "Oui'Up", est le seul sky writer en France et en Europe. - Radio France
Walter Dintinger, et son entreprise "Oui'Up", est le seul sky writer en France et en Europe. © Radio France - Virginie Salanson

INFOS PRATIQUES

Choix de la station

France Bleu