Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDÉO : le maire de Metz en maillot de bain dans le canal de la Moselle

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Dominique Gros a piqué une tête dans le canal de la Moselle, ce vendredi, avec quelques autres élus, en contrebas de la maison des Voies navigables de France. L'idée ? Montrer que l'eau est propre à la baignade, en tout cas à cet endroit. On pourra peut-être y nager dès l'année prochaine.

Dominique Gros, Hacène Lekadir et Belkhir Belhaddad
Dominique Gros, Hacène Lekadir et Belkhir Belhaddad © Radio France - Magali Fichter

Metz, France

L'image est peu commune : un maire, deux adjoints, un député qui font trempette dans la Moselle. Dominique Gros, mais aussi Hacène Lekadir, Thomas Scuderi et Belkhir Belhaddad se sont baignés ce vendredi dans le canal de Jouy, en contrebas de la maison des Voies navigables de France, près du plan d'eau à Metz.

Une bonne qualité d'eau de baignade

Pas pour la blague, ni pour le plaisir, même si, de l'aveu des élus "l'eau est excellente", mais parce qu'ils ont un message à faire passer : les prélèvements bactériologiques montrent que la baignade est possible dans le canal de Jouy : "Ces analyses donnent des résultats qui sont 100 fois inférieurs aux normes maximales", précise Dominique Gros, en fait une concentration en cyanobactéries inférieure à 100.000 cellules/ml, ce qui garantie une bonne qualité d'eau de baignade.

Et ce grâce à "à une eau qui est traitée par un lagunage naturel", en fait, tout l'écosystème du canal qui fait office de filtre. Alors, dans ce cas-là, pourquoi ne s'est-on pas baigné avant, en tout cas pas récemment ? C'est exactement la question que s'est posée Sibylle Van Der Walt, une Allemande installée à Metz après avoir vécu en Suisse et en Allemagne, où les baignades urbaines sont beaucoup plus courantes. 

Aiguillée par les pêcheurs du canal de Jouy

"J'ai demandé pourquoi on ne pouvait pas se baigner à Metz, raconte-t-elle. On m'a dit que l'eau était polluée. Mais les pêcheurs du canal, eux, m'ont affirmé que l'eau n'était pas mal du tout et qu'ils mangeaient les poissons qu'ils attrapaient. Alors, je me suis dit que cela valait le coup de vérifier."

Avec son association Metz ville d'eau, elle a sollicité la mairie, et la suite lui a donc donné raison. Mais il y a maintenant des travaux à faire, d'aménagement et de sécurisation du bassin. La mairie espère la mise en place d'un bassin dès l'été prochain. Jusque là, la baignade est toujours interdite.