Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Metz : le tire-bouchon tient son congrès international

dimanche 26 mars 2017 à 16:32 Par Ulysse Khalife, France Bleu Armorique, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Tout ou presque se collectionne. Les titres de transport, les étiquettes, les pots de yaourt, même les coquilles d’œuf. Ce week-end, ce sont les tire-bouchons qui ont rassemblé des dizaines de passionnés du monde entier à Metz, pour un moment d'échange et de partage.

Khaled est venu de Saint-Brieuc pour partager sa passion du tire-bouchon.
Khaled est venu de Saint-Brieuc pour partager sa passion du tire-bouchon. © Radio France - Ulysse Khalife

Metz, France

Dans la famille des passions étranges, je demande celle du tire-bouchon ! Les hélixophiles - ou pomelkophiles - ne sont pas très nombreux, en tout cas peu nombreux à se faire connaître, mais ils arrivent à se réunir au moins une fois par an en France. L'un de ces congrès était organisé ce week-end à Metz, à l'initiative du Club français du tire-bouchon.

Des tire-bouchons de toutes les tailles, de toutes les formes, et de toutes les époques. - Radio France
Des tire-bouchons de toutes les tailles, de toutes les formes, et de toutes les époques. © Radio France - Ulysse Khalife

Et pour venir à ce rassemblement, certains ont fait du chemin : depuis l'Amérique (du Nord et du Sud), d'Angleterre, d'Allemagne, d'Espagne, ou encore d'Italie... avec aussi, bien sûr, beaucoup de Français. Khaled, un de ces passionnés, est venu de Saint-Brieuc en Bretagne : "en général, c'est parce qu'on aime le vin qu'on aime les tire-bouchons", sourit celui qui a attrapé le virus il y a une vingtaine d'années.

Rencontre avec Khaled, de Saint-Brieuc, hélixophile depuis plus de vingt ans.

Khaled est membre du club français du tire-bouchon, une association fondée en avril 1995 par trois collectionneurs qui se sont rencontrés sur des marchés aux puces en Anjou et en Bretagne. Depuis, le club n'a cessé de grandir, et compte aujourd'hui une bonne centaine de membres.

Le "Thomason", un tire-bouchon anglais prisé des collectionneurs. - Radio France
Le "Thomason", un tire-bouchon anglais prisé des collectionneurs. © Radio France - Ulysse Khalife

Ces congrès sont l'occasion pour eux de découvrir différents modèles, de s'en acheter, de s'en échanger, et de partager des connaissances autant techniques qu'historiques.

À droite, les Zig Zag font partie des classiques du tire-bouchon - Radio France
À droite, les Zig Zag font partie des classiques du tire-bouchon © Radio France - Ulysse Khalife

Des hélixophiles qui craignent parfois pour l'objet de leur passion : Jacquie, venu d'Étampes (Essonne), a carrément lancé une pétition et écrit un manifeste pour la défense du tire-bouchon ! En cause : l'apparition dans certains supermarchés de vin en canette.

Jacquie, de la région parisienne, auteur d'un manifeste pour la défense du tire-bouchon.

Le Club français du tire-bouchon publie par ailleurs une revue sur le sujet, intitulée "L'extracteur".