Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Meurthe-et-Moselle : Il vend des "bonjour" et des "merci" sur Leboncoin pour nous inciter à la politesse

Un habitant d'Einville-au-Jard a mis en ligne une annonce insolite : il propose à la vente des formules de politesse. Une blague évidemment, pour nous appeler à un peu de courtoisie.

L'annonce du Lorrain a suscité de nombreuses réactions
L'annonce du Lorrain a suscité de nombreuses réactions - Copie d'écran

Deux euros les 3 "bonjour", "merci" ou "s'il-vous-plait" : c'est l'offre étonnante qu'un Lorrain a mis en ligne sur le site d'annonces leboncoin.fr, dans la catégorie bricolage. Une façon légère pour Yann, un habitant d'Einville-au-Jard, de remobiliser ses concitoyens, un peu timides ces temps-ci en matière de politesse. 

"Je trouve que les gens sont vachement aigris", résumé le quadragénaire qui espère leur redonner le sourire en cette période difficile. "La pandémie n'arrange pas les choses, les gens en ont le ras-le-bol et ça se répercute sur leur moral  et leur façon d'agir", analyse t-il. Mais pas question de se laisser abattre : "avec mon entourage, on se "checke" quand même", sourit celui qui estime qu'"un bonjour derrière un masque reste un bonjour". 

Un petit buzz

Le Lorrain a reçu de nombreuses réponses. "Je ne pensais pas que mon annonce ferait un petit buzz sympathique comme ça, se réjouit-il. Certains m'ont dit que ça leur faisait plaisir de voir ça, que dans le monde où l'on vit ça leur remontait un peu le moral". D'autres, moins bienveillants, lui ont reproché ses fautes d'orthographe. Mais Yann garde le sourire. Il précise aussi, à ceux qui manqueraient d'humour, que son annonce ne lui a pas rapporté un centime. C'était avant tout un geste symbolique, explique t-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess