Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

A Migé, on a moissonné comme autrefois

dimanche 31 juillet 2016 à 17:14 France Bleu Auxerre

On a remonté le temps au moulin Dautun à Migé. Pendant une journée, de vieilles mécaniques d'antan ont moissonné un champ de blé, devant des curieux venus observer ces techniques oubliées. La journée a été organisée par l'association des anciennes mécaniques ouainaises, fondée il y a un an.

Vue des moissons d'antan au moulin Dautun du haut d'une nacelle de 16 mètres de haut. Même pas peur.
Vue des moissons d'antan au moulin Dautun du haut d'une nacelle de 16 mètres de haut. Même pas peur. © Radio France - Solène Cressant

Migé, France

Des odeurs d'essence et de vieille mécanique envahissent le champ de blé. Elles se dégagent de la dizaine d'engins venus moissonner le champ de blé. De la faux à la moissonneuse batteuse, ce ne sont que des engins datant d'au moins une cinquantaine d'années qui s'activent: la raquette, la javeleuse, la lieuse... autant de noms aujourd'hui remplacés par une seule et même machine.

Sylvain fauche le blé avec la lieuse afin de former des gerbes de blé. En tenue d'époque, s'il vous plaît! - Radio France
Sylvain fauche le blé avec la lieuse afin de former des gerbes de blé. En tenue d'époque, s'il vous plaît! © Radio France - Solène Cressant

C'est le fondateur et président de l'association, Sylvain Bertheau qui collectionne une grande partie de ces machines anciennes, dans le but de ne pas oublié comment travaillaient nos ancêtres.

"Ce ne sont pas des vieilleries c'est très important de les garder" Sylvain Bertheau de l'association les anciennes mécaniques ouainaises

Derrière les engins, il y a des passionnés, agriculteurs ou non, comme Dominique qui s'occupe de la paille avec son "râteau faneur". "Ca s'appelle un andain, j'ai commencé à le diviser en deux et puis maintenant je vais l'enrouler, tout simplement! Ce n'est pas du vrai travail, c'est du plaisir!"

Le blé prêt à passer dans la batteuse - Radio France
Le blé prêt à passer dans la batteuse © Radio France - Solène Cressant

Accoudé à la moissonneuse de son grand-père, datant de 1957, Franck, agriculteur, est ravi de présenter ce matériel et de le faire revivre. Mais il a presque une pointe de regret !

"Ils étaient sûrement plus heureux de travailler autour de ça, c'était plus la fête, parce que maintenant, vous êtes enfermés dans une cabine de moissonneuse batteuse et vous êtes stressé du travail, alors que dans le temps, ils prenaient le temps de vivre... Aujourd'hui, avec l'électronique, ça coûte cher et quand ça tombe en panne, c'est vous qui êtes en panne! Comme disaient mon père et mon grand-père, le soir, après la moisson, c'était la fête!"

La batteuse de Franck, datant de 1957 - Radio France
La batteuse de Franck, datant de 1957 © Radio France - Solène Cressant

C'était bien la fête à Migé, autour de ces machines et c'était aussi un bel hommage rendu aux ancêtres paysans.