Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mission sur Mars : "On va pas chercher des petits hommes verts ni des dinosaures, mais des bactéries"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Le laboratoire de planétologie de Nantes participe à la folle aventure scientifique sur Mars. Le 30 juillet prochain les Américains vont envoyer sur la planète rouge un nouveau robot appelé "Perseverance". Objectif : trouver des vestiges de matières organiques.

Stéphane Le Mouélic, ingénieur de recherche au CNRS au laboratoire de planétologie de Nantes, pointe sur Mars le delta sur lequel se poser le robot Perseverance.
Stéphane Le Mouélic, ingénieur de recherche au CNRS au laboratoire de planétologie de Nantes, pointe sur Mars le delta sur lequel se poser le robot Perseverance. © Radio France - Pascale Boucherie

Le laboratoire de planétologie de Nantes participe à la folle aventure scientifique sur Mars. Le 30 juillet prochain les Américains vont envoyer sur la planète rouge un nouveau robot appelé "Perseverance".  Tout comme son grand frère "Curiosity", il va sonder le sol de Mars pour tenter d'y trouver des vestiges de forme humaine. 

On sait qu'un jour Mars a été habitable, mais on ne sait pas si elle a été habitée.  Stéphane Le Mouélic est ingénieur de recherche au CNRS au laboratoire de planétologie de Nantes. Avec deux autres membres de son équipe nantaise il analysera les données transmises par le robot. Le rover "Perseverance" va se poser sur le lit d'un ancien estuaire. :  

On va pas chercher des petits hommes verts ni des traces de dinosaures, mais des micro-organismes sous forme de bactéries

Le robot se posera sur un endroit bien précis :

On va atterrir dans un endroit extraordinaire où de l'eau a coulé en grande quantité, un delta où énormément d'eau liquide passait il y a trois-quatre milliards d'années

Dans les locaux du laboratoire de planétologie de Nantes.
Dans les locaux du laboratoire de planétologie de Nantes. © Radio France - Pascale Boucherie

L'une des missions de "Perseverance" va être de prélever 20 échantillons du sol de Mars afin qu'ils soient ramener sur Terre d'ici quelques années. 

Perseverance va collecter une vingtaine d 'échantillons, les déposer quelque part pour qu'une mission future (...) de la NASA et de l'agence spatiale européenne les récupère, les mette en orbite et les ramène dans nos laboratoires

Malheureusement, Nantes n'accueillera pas d'échantillons. Ils seront "dans des conditions très contraintes dans un environnement le plus neutre possible, pour que nous ne polluons pas les échantillons ni que nous ne les polluons."

Si tout se passe bien, le robot "Perseverance" se posera sur Mars aux alentours du 21 février.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess