Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Venus du monde entier, des jeunes restaurent des vieilles pierres pendant leurs vacances

samedi 4 août 2018 à 4:25 Par Loïck Guellec, France Bleu Armorique

Une belle aventure humaine. Pendant leurs vacances, des jeunes étrangers quittent leur pays d'origine pour venir travailler bénévolement en France. Ils rénovent des moulins, des fontaines ou des ponts de pierres comme en ce moment en pleine forêt à Carentoir dans le Morbihan.

Les 6 jeunes à la tâche pour la rénovation d'un pont à Carentoir
Les 6 jeunes à la tâche pour la rénovation d'un pont à Carentoir © Radio France - Loïck Guellec

Carentoir, France

C'est ce qu'on appelle des chantiers internationaux. Chaque année durant l'été des jeunes quittent leur pays d'origine pour venir rénover bénévolement un élément du patrimoine. Des associations encadrent ces échanges comme Concordia qui propose des chantiers partout en France. En Bretagne, c'est un petit pont de pierre, le pont de Galny, situé à Carentoir dans le Morbihan, qui doit être restauré.

"C'est incroyable"

Malgré la chaleur, 6 jeunes pataugent dans la boue bottes aux pieds. Logique car ils sont en train de remonter la pile d'un petit pont de pierre qui enjambaient un cours d'eau. Soulever des cailloux ce n'est pas de tout repos reconnait Fernando un jeune mexicain de 23 ans mais "c'est incroyable" avoue-t-il "j'aime beaucoup être ici, c'est bien pour le corps et l'esprit". A côté Oscar, un malien de 17 ans, est à la brouette pour transporter des cailloux. Même si c'est dur, il veut comme ses camarades remonter la pile du pont au plus vite. "On travaille dans la boue, un moment on avait l'eau qui arrivait au-dessus des bottes" explique Jordi 28 ans, originaire du sud-ouest, qui encadre le groupe "mais ça ne nous décourage pas, on voit cela avec le sourire et parfois on chante et on se dit des blagues, c'est ça l'essentiel".

Oscar d'origine malienne - Radio France
Oscar d'origine malienne © Radio France - Loïck Guellec

"De l'énergie positive"

Jordi a l'expérience des chantiers internationaux "il y a de la vie, parler d'autres langues c'est excellent, il y a beaucoup d'énergie positive ici et ça c'est vraiment agréable" . Des jeunes qui travaillent et vivent ensemble pendant 3 semaines, une véritable aventure humaine pour eux. Une telle expérience c'est aussi l'occasion d'aller à la rencontre de la population locale. Elena, 21 ans, qui vient de Séville en Espagne, témoigne dans un français parfait :  "tout le monde a été super accueillant ici, ils nous ramènent des gâteaux. J'aime beaucoup la Bretagne".

Bientôt la relève

Dans les prochains jours, des japonais et des russes remplaceront les mexicains et les espagnols. D'ici la fin de l'été le pont devrait être remonté.

Plus d'infos : le site de Concordia, association de chantiers internationaux

Fernando, Elena, Jordi et les autres - Radio France
Fernando, Elena, Jordi et les autres © Radio France - Loïck Guellec