Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite
Dossier : Mort de Jacques Chirac

VIDEO - Mort de Jacques Chirac : son masque sosie exposé à Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

L'ancien président de la République, Jacques Chirac, a sa caricature à Toulouse. Il s'agit d'un masque de théâtre japonais datant du XVIIe ou XVIIIe siècle. Il est exposé au musée Georges-Labit où il avait fait le buzz en 2015.

Le masque est exposé au musée Georges-Labit à Toulouse
Le masque est exposé au musée Georges-Labit à Toulouse © Radio France - Théo Caubel

Toulouse, France

Jacques Chirac a son sosie à Toulouse. Il s'agit d'un masque japonais exposé au musée Georges-Labit. L’objet avait fait le buzz un peu par hasard en 2015. Un internaute avait partagé sur les réseaux sociaux une vieille photo de ce masque en faisant remarquer la ressemblance troublante avec un ancien président. Il faut dire que les yeux, le sourire crispé, le nez, les sourcils tout rappelle Jacques Chirac ou plutôt sa marionnette des Guignols. Il n'en fallait pas moins pour que l'image fasse le tour du net.

Face à l'engouement, le musée Georges-Labit a offert une seconde vie à ce masque qui dormait dans les réserves. Il va être sorti, puis exposé dans la collection permanente. Il voyagera même à Paris où il sera l'une des pièces phares de l'exposition "Jacques Chirac ou le dialogue des cultures" en 2016 au musée du Quai Branly.   

Un masque issu du théâtre Kyogen au Japon 

Pourtant, les créateurs de ce masque en bois n'ont pas pu s'inspirer de l'ancien président. L'objet date de la fin du XVIIe ou du XVIIIe siècle et il vient du Japon. Il s'agit d'un masque de théâtre Kyogen utilisé lors des entractes.  Il représente le démon Buaku et l'acteur qui le portait avait pour but de divertir le public après plusieurs heures de représentation.  

On est loin donc de la figure politique. Même si certains visiteurs du musée Georges-Labit s'imaginent bien l'ancien président adopter la même mimique. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu