Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Morvan : les vols de panneaux coûtent cher à ...Poil !

mardi 21 février 2017 à 15:13 Par Christophe Tourné et Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

Des panneaux du village de Poil dans le Morvan nivernais sont régulièrement volés. Blague de potache ? Sans doute, sauf que pour cette petite commune, les remplacer fini par coûter cher.

L'une des entrées de Poil dans le Morvan Nivernais
L'une des entrées de Poil dans le Morvan Nivernais - Maire de Poil

Poil, France

La plaisanterie date de quelques années et circulait sur internet. On nous promettait une photo de Laure Manaudou à Poil. Et on découvrait alors un grossier photo montage de la célèbre nageuse posant à côté du panneau situé à l’entrée du village de Poil, situé à quelques kilomètres d’Autun (71) et Luzy (58).

La célèbre photo de Laure Manoudou à Poil (capture d'écran google) - Aucun(e)
La célèbre photo de Laure Manoudou à Poil (capture d'écran google) - Christophe Tourné

A l'instar d'Arnac-la-Poste (en Haute-Vienne), de Montcuq (dans le Lot), des Lèches (en Dordogne), de Longcochon (dans le Jura), de Bèze (en Côte-d'Or), la commune de Poil doit faire face depuis des années à toutes sortes de blagounettes plus ou moins graveleuses. Des célébrités sont même venues faire le buzz dans le village de 152 habitants. L'un des premiers, fut sans doute, Pierre Bonte, de la bande du Petit Rapporteur. C'est lui qui avait mis à la mode ce village au nom insolite.

Le village de Poil dans le Morvan Nivernais - Aucun(e)
Le village de Poil dans le Morvan Nivernais - mairie de Poil

Depuis, tout un tas de personnes viennent régulièrement se faire prendre en photo dans la commune. Sans pouvoir le quantifier, il y a donc un véritable tourisme de curiosité qui s'est développé autour de Poil. Si la plupart du temps cela reste bon enfant, il y a aussi le côté sombre. Tous ces gens qui dérobent les panneaux d'entrée du village pour ramener un souvenir. C'est récurrent et le problème c'est que ça coûte cher comme en témoigne de Marguerite Fauquet, conseillère municipale de Poil.

« C’est récurrent, tous les ans, et la dernière fois, c’était à la veille du nouvel an où deux panneaux indiquant le nom de la commune ont été volés. De chez moi, je vois des gens se faire prendre en photo à côté d’un panneau, c’est gentil mais je leur dit « ne piquez pas le panneau » parce que pour une petite commune comme la nôtre, c’est très lourd quand on se fait voler huit panneaux. »

Le témoignage de Marguerite Fauquet, conseillère municipale à Poil.

La mairie de Poil  - Aucun(e)
La mairie de Poil - Mairie de Poil

Le problème c'est en effet qu'un panneau indicateur de commune coûte environ trois cents euros. Et la blague fait tellement peu rire à Poil que le maire du village a refusé de s'exprimer sur le sujet. En parler fait de la pub à ces vols dit-il.

Parmi les personnalités venues se mettre à Poil: Stéphane Collaro avec sa célèbre phrase "je suis heureux d'être à Poil!" dans le petit rapporteur. Plus près de nous c'est l'humoriste Rémi Gaillard qui était venu déguiser en bombe de mousse à raser, la vidéo a été vue plus de 2 millions de fois! On peut également citer Doria Tillier, la miss météo du Grand journal, qui a présenté son bulletin "à Poil" devant l’entrée du village. A Poil mais habillée.

L'Auberge de Poil - Aucun(e)
L'Auberge de Poil - Mairie de Poil

Pour info : les habitants de Poil ne s'appellent pas les "Poilus" mais les "Pictiens" et les "Pictiennes". Le nom de "Poilus", un temps usité, a été abandonné après la première guerre mondiale. L’humour a ses limites.