Insolite

Moselle-Est : Rosbruck, la " bancale ", commence à panser ses plaies

Par Thomas Jeangeorge, France Bleu Lorraine Nord mercredi 5 octobre 2016 à 13:03

L' une des trois croix du clocher penchée de Rosbruck qui est en cours de démolition
L' une des trois croix du clocher penchée de Rosbruck qui est en cours de démolition © Radio France - Thomas Jeangeorge

Victime des affaissements miniers, ce village de 800 habitants a touché en août dernier une provision d'un million d'euros pour effectuer des travaux d'urgence. Le clocher " penchée " de Rosbruck est notamment en cours de démolition.

Rosbruck vit sur une sorte de gruyère à cause des affaissements miniers. Plusieurs bâtiments se sont enfoncés dans le sol, se sont fissurés ou penchent parfois dangereusement. Le village est donc en procès depuis presque 12 ans avec Charbonnage de France. Et grâce à l'obtention sur décision de justice d'une provision d'un million d'euros, la municipalité vient de lancer plusieurs chantiers. Depuis le lundi 3 octobre, la démolition du clocher de Rosbruck, une sorte de Tour de Pise locale a notamment débuté.

Pas d’autres choix que la démolition

Après une manœuvre d'une dizaine de minutes, la grue de 40mètre vient de déposer au sol l'une des 3 cloches du clocher. L'édifice a été construit à la fin des années 50. Mais au fil des années, victime des affaissements miniers, il a commencé à pencher dangereusement et certaines des parties du bâtiment menaçaient aussi de se détacher et de s’écraser au sol. Par mesure de sécurité, la démolition s'est donc imposée. « On aurait pu relever le clocher, comme ce fut le cas dans les années 90 mais aucun expert nous a garantis cette fois la pérennité de l’opération et en plus, c’était très couteux » explique le maire de Rosbruck Pierre Steininger.

De 7 à 77 ans, les curieux et les nostalgiques assistent à la démolition, comme Victor assis sur un banc : « Dans les années 50, j’ai participé à la construction de ce clocher. On le voit depuis tout le village et le bruit des cloches, on le connaît par cœur. De voir cette démolition, ça me fait un peu mal au cœur »

Des haut-parleurs pour remplacer les cloches

La croix et les 3 cloches vont être précieusement conservées. Le maire Pierre Steininger espère à moyen-terme construire un nouveau clocher « Cela dépend en fait de la somme que va finalement nous allouer la justice. Normalement on devrait encore toucher 7,7 millions d’euros. Si c’est moins, on va devoir fixer certaines priorités, car il y a d’autres chantiers à mener sur la commune, comme la rénovation de la voirie de la rue de la maire ». En attendant d'en savoir plus, la mairie a installé sur l'église de Rosbruck des haut-parleurs qui diffuseront le bruit des cloches.

La démolition du clocher de Rosbruck (50 000 euros HT) devrait être terminée la semaine prochaine. Grâce à cette provision d’un million d’euros, la municipalité a aussi mené des travaux au cimetière (25 000 euros HT). Un expert a estimé à 8,7 millions d'euros le préjudice subi par la commune. Le maire de Rosbruck attend maintenant que cette somme soit définitivement validée par la justice. Une réponse est attendue avant la fin de l'année ou début 2017.

Le maire de Rosbruck devant un bâtiment municipal fissuré par les affaisements miniers - Radio France
Le maire de Rosbruck devant un bâtiment municipal fissuré par les affaisements miniers © Radio France - Cécile Soulé

Partager sur :