Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nancy : des cheveux pour lutter contre la marée noire à l'île Maurice

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Des coiffeurs du Grand Nancy collectent les cheveux coupés dans leurs salons pour une bonne cause : la lutte contre la marée noire qui menace les côtes mauriciennes. Car on le sait peu mais nos tignasses ont un extraordinaire pouvoir d’absorption des hydrocarbures.

Ghislaine Anthony, a déjà collecté plusieurs sacs de cheveux dans son salon de coiffure de Jarville
Ghislaine Anthony, a déjà collecté plusieurs sacs de cheveux dans son salon de coiffure de Jarville - Ghislaine Anthony

Les courts, les longs, les frisés, les colorés... Tous les cheveux coupés par Ghislaine Anthony finissent dans le même sac. "Tout est ramassé et tout est envoyé, je ne mets plus rien à la poubelle", s'exclame la coiffeuse de Jarville-la-Malgrange qui a déjà amassé plusieurs kilos de matière première. Une manne précieuse dans la lutte contre la marée noire qui menace les côtes de l’île Maurice depuis le naufrage, fin juillet, d'un vraquier japonais. Car notre tignasse a la propriété d'absorber très efficacement les hydrocarbures : 1 kilo de cheveux absorbe jusqu'à 8 litres d'huile ou de carburant. "On fait notre B.A. et c'est très bien", estime la coiffeuse lorraine qui ne se fait pas prier pour expliquer la situation à ses clients. 

Sous la tondeuse, Michel ne s'attendait pas à une telle histoire : "Pourquoi pas, se dit le retraité, après tout mes cheveux je n'en fait rien". Une fois ses sacs remplis, Ghislaine Anthony ira les déposer chez Urby à Ludres, une plateforme de transport et de logistique du groupe la Poste, seul point de collecte en Meurthe-et-Moselle. L'entreprise lorraine a répondu à l'appel de Capillum, start-up spécialisée dans le recyclage des cheveux. Sa directrice, Delphine Petit ne s'attendait pas à un tel engouement "A peine le "go" était lancé sur le fait que Urby, notre centre ici à Nancy-Ludres, pouvait être centre de collecte que j'ai eu plusieurs appels de particuliers et de gérants de salons de coiffure", détaille t-elle. 

Le vraquier japonais s'est échoué le 25 juillet dernier au large des côtes mauriciennes
Le vraquier japonais s'est échoué le 25 juillet dernier au large des côtes mauriciennes © Maxppp - Etat major des armées

L'entreprise attend désormais d'avoir un stock conséquent pour le faire parvenir à Capillum qui se chargera ensuite d'envoyer les sacs vers l’île Maurice. Les cheveux servent à la fabrication de boudins destinés à freiner la progression des hydrocarbures dans l'eau. 

Les boudins artisanaux composés de cheveux , de paille et de plastique, freinent la propagation des hydrocarbures
Les boudins artisanaux composés de cheveux , de paille et de plastique, freinent la propagation des hydrocarbures © Maxppp - Région Réunion
Choix de la station

À venir dansDanssecondess