Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Nantes : forte affluence au premier salon du vapotage en région

-
Par , France Bleu Loire Océan

ExpoNantes accueille jusqu'à lundi le tout premier salon en région du vapotage et de la cigarette électronique. Les organisateurs attendaient 3500 visteurs. Dimanche midi ils avaient déjà enregistré 3000 entrées.

Idriss, l'un des 3000 vistieurs enregistrés dimanche midi au Vapexpo de Nantes
Idriss, l'un des 3000 vistieurs enregistrés dimanche midi au Vapexpo de Nantes © Radio France - Pascale Boucherie

Nantes, France

Il y aurait entre 2 et 3 millions de vapoteurs en France, et les Pays de la Loire se situeraient dans le Top 3 des plus gros consommateurs de liquide pour cigarettes électroniques. C'est donc tout naturellement à Nantes que se tient depuis samedi le premier salon du vapotage en France. 110 exposants et plus de 3000 visiteurs enregistrés dimanche midi, tout ça dans la salle XXL d'ExpoNantes.   

Nuage de vapeurs et odeurs des arômes

Un nuage de vapeur et des odeurs qui vous assaillent : pomme, menthe, fraise... Vapexpo c'est un vaste centre commercial, celui du vapotage et de la cigarette électronique.  Son créateur Patrick Bedué :

Le marché du vapotage atteint pratiquement 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires sur l'année"

Créé en Chine il y a dix ans, le vapotage est arrivé en France en 2007, et a explosé en 2012. Jérémie tient un stand et est vendeur dans une boutique spécialisée à Niort :

Ma clientèle, ça va du jeune de 18 ans qui en a marre de fumer à la personne qui a 75 ans et qui fume 40 clopes par jour"

Les clients du Vapexpo sont jeunes, parfois très jeunes :

C'est une passion que je me suis découvert" - Loïc, 18 ans. 

Budget de Loïc : "entre 30 et 40 euros par mois, ça revient beaucoup moins cher que les cigarettes, pour me le payer je travaille pendant les vacances"

Son camarade Titouan, 18 ans lui aussi, possède pas moins de cinq cigarettes électroniques différentes :

C'est comme un deuxième téléphone. On a toujours notre cigarette avec notre liquide sous la main. Là je viens d'en acheter une un peu bling bling, elle fait de la lumière"

Le vapotage représenterait en France entre 10 et 15 000 emplois directs et indirects allant du fabricant de liquide au distributeur, en passant par les boutiques spécialisées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu