Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Nantes : l'histoire incroyable d'un pizzaïolo ambulant au camion pris d'assaut par des abeilles

vendredi 14 septembre 2018 à 4:32 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan et France Bleu

C'est une histoire impressionnante, arrivée mardi dernier au pizzaïolo ambulant de la place Zola à Nantes. La carrosserie de son camion a été investie par des "milliers" d'abeilles. Tout un essaim. Elles étaient en "transit", entre deux ruches. Les professionnels parlent d'"essaimage".

Les abeilles sur le camion (crédit : Jérémie Lacroix)
Les abeilles sur le camion (crédit : Jérémie Lacroix) -

Nantes, France

C'est une histoire bien surprenante arrivée mardi dernier au pizzaïolo ambulant de la place Zola à Nantes. La carrosserie de son camion a été investie par des "milliers" d'abeilles. Tout un essaim. De pleines grappes témoigne Jérémy Lacroix :

On a eu un nuage d'abeilles, des milliers, pendant quelques heures sur le camion. C'est très impressionnant. C'est assez incroyable, on a mis un périmètre de sécurité. Elles sont arrivées vers 16h et à 22h on les a poussé gentiment avec un petit balai."

L'interview sonore de Jérémie Lacroix.

Les abeilles étaient en "transit", entre deux ruches. Les professionnels parlent d'"essaimage". Loïc Leray est apiculteur à Puceul, il est vice-président de l'Union Nationale de l'Apiculture Française. Il parle d'un phénomène rare en cette saison mais tout à fait explicable. La faute très certainement selon lui aux frelons asiatiques. 

L'essaimage se fait habituellement de mai à août. L'explication de cet essaimage en septembre pourrait venir de la présence massive de frelons asiatiques dans les villes. L'abeille est stressée par les attaques de frelons, la colonie a un sursaut pour sauver sa peau et quitte la ruche."

Les abeilles peuvent ainsi rester en "transit" pendant 48 heures.

La reine, si elle est épuisée, fait une escale. Là elle a fait escale sur un véhicule. "

Les abeilles de plus en plus présentes en ville

Des abeilles qui quittent une ruche à la recherche d'une autre, c'est naturel expliquent les apiculteurs. 

Ça fait 65 millions d'années que l'abeille fonctionne comme ceci. La reine part avec une partie de ses filles et multiplie ainsi l'espèce. Sauf que, à un moment donné, si la distance choisie par les ouvrières entre l'ancienne ruche et la nouvelle est trop longue, la reine se pose et les autres abeilles s'agglutinent autour d'elle."

Ce qui est moins naturel, c'est la présence des abeilles en ville. A contre-courant de la mode actuelle, Loïc Leray pense que la place des abeilles est à la campagne et non en agglomération.  

Il y a de plus en plus de ruches en ville, c'est un effet de mode. Moi je conseille de revoir la copie et de remettre nos abeilles à la campagne. Ça évite ces soucis d'essaimage dans les lieux publics."

Quel danger pour l'homme ?

Il ne faut pas s'inquiéter ajoute l'apiculteur : "c'est moins dangereux qu'au contact de la ruche où elle défendent leur patrimoine. En essaimage les abeilles sont gavées de miel et nettement mois agressives. Sauf si on va les déranger brutalement."

L'abeille est une espèce menacée et protégée. En cas d'essaimage, il est conseillé d'appeler les apiculteurs du secteur pour récupérer la colonie.

Des abeilles aussi à l'intérieur du camion (crédit photo : Jérémie Lacroix). - Aucun(e)
Des abeilles aussi à l'intérieur du camion (crédit photo : Jérémie Lacroix). -