Société

A Nantes, l'inconnu du tramway s'appelle Allan

Par Typhaine Morin, France Bleu Loire Océan et France Bleu lundi 21 septembre 2015 à 7:00

Allan Vador, l'inconnu du tram de Nantes
Allan Vador, l'inconnu du tram de Nantes - Allan Vador

Les Nantais qui prennent le tram connaissent peut-être son visage. Depuis deux ans, Allan Vador va à la rencontre des voyageurs du tram. Au total, l'inconnu du tramway a immortalisé 356 hommes et femmes. Ils sont kiné, stagiaire infirmière ou encore intérimaire. Nous avons inversé les rôles.

L'inconnu du tramway de Nantes, c'est lui. Allan Vador. Depuis deux ans, il va à la rencontre des voyageurs pour les photographier. C'était son idée de départ, la photo. Et puis l'idée a germé. Elle a grandi et est devenue un blog. Il n'y a pas que la photo dans ce blog, il y a aussi la rencontre. A 6h20 le matin, le soir, dans le tram, sur un banc de l'arrêt Saint-Mihel. Pour cet article, Allan s'est prêté au jeu, il a joué le jeu de ces voyageurs qu'il aborde. 

Je vous présente Allan, 33 ans.

Dans la vie, Allan est analyste intégrateur de production. Ça veut dire informaticien._ "_Depuis 2013, je suis dans le bancaire. Je m'occupe de différents environnements technologiques dans le but que des millions d'euros arrivent au bon endroit. Je m'occupe de la section titre boursiers, mais pas que." (Tel qu'il raconte son travail, ça a l'air très simple) "Je n'ai pas fait de grandes études, je n'ai pas eu le Bac, ni de BTS. J'ai travaillé dans la grande distribution. Puis j'ai eu la chance de travailler dans la sécurité incendie à Rennes. Je suis Rennais en fait. Puis ma conjointe a trouvé du travail à Nantes en 2008 et j'en ai profité pour reprendre les études, en informatique. J'ai passé un BTS et j'ai trouvé du travail."

En fait, c'est un geek. Un fan d'informatique. "J'ai toujours aimé les ordinateurs. J'ai découvert les ordinateurs vers 15 ans et j'adorais démonter les ordis et les remonter. Je ne fais plus de bidouille aujourd'hui, mais je reste passionné." Et qu'est-ce qui lui plaît dans son travail ? "C'est riche techniquement. On peut bien gagner sa vie. Je peux monnayer mon CV. Les métiers de l'informatique ne connaissent pas la crise. Et puis dans mon boulot, on se marre. La moyenne d'âge est de 30 ans, je passe mon temps à rire et je gagne bien ma vie."  

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son travail : "Je déteste Windows, je déteste démonter les PC. Je sais restaurer des bases de données mais je ne sais pas faire un tableau sous Excel."  

Il aime la photo, les baskets. "Je suis un gros fan de baskets, j'en ai 17 paires." 

"J'aime ma fille, ma conjointe, mater des séries. J'ai découvert Wayward Pines, c'est pas mal. J'aime les coucher de soleil, les lever de soleil. J'aime me lever à 5h pour prendre des photos d'un lever de soleil. J'aime rencontrer des gens." Il aime Nantes, aussi. 

Il n'aime pas les crudités, les plats en sauce. "Je ne suis pas le mec à inviter. Je n'aime pas le poisson au beurre blanc", répond-il quand je lui propose un poisson. "Le climat politique me fatigue avec les migrants et le traitement médiatique qui en est fait. C'est assez dégueulasse. Je n'aime pas l'injustice et le racisme."

Es-tu heureux aujourd'hui ? "Ouais ! J'ai une super vie ! Je rencontre des gens formidables, des parcours de vie différents : je prends 'des claques'. J'ai un boulot que j'aime. Je suis chanceux."

Le mot de la fin :  "À ce soir sur le blog pour l'Inconnu du tramway  !"