Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nantes : un trois mâts de 55 mètres, réplique des célèbres galions espagnols, en escale

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Un monument des mers, réplique fidèle d'un galion espagnol du 17e siècle, va amarrer à Nantes, ponton Belem, ce jeudi soir. Déjà venu en 2018, ce navire chargé de faire rayonner la culture espagnole à travers les océans du monde avait attiré une foule de curieux. Son départ est prévu le 4 juillet.

Le "Galeon Andalucia", réplique d'un galion espagnol du 17e siècle, accostera à Nantes, ce jeudi en fin de journée et y restera jusqu'au 4 juillet.
Le "Galeon Andalucia", réplique d'un galion espagnol du 17e siècle, accostera à Nantes, ce jeudi en fin de journée et y restera jusqu'au 4 juillet. © Maxppp - Olan Rivain

Lors de son dernier voyage à Nantes en 2018, il avait attiré des milliers de curieux, signe de sa popularité. Le "Galeon Andalucia", réplique d'un galion espagnol du 17e siècle va amarrer dans la Cité des ducs, ce jeudi en soirée et prendre ses quartiers au niveau du ponton Belem. Ce trois mâts impressionnant de couleur noire, construit en 2009, est une reconstitution des vaisseaux espagnols qui ont sillonné les mers  pendant trois siècles entre l’Espagne, l’Amérique et les Philippines.

Il est chargé de promouvoir la culture espagnole

À peine moins long et moins spectaculaire que le Belem, dernier grand voilier français dont le port d'attache est Nantes, le "Galeon Andalucia" n'en reste pas moins une attraction pour tous les amoureux de gréments. Il s'agit d'un "centre d’interprétation flottant de l’histoire des galions espagnols", comme le définit la fondation Nao Victoria qui possède le navire. Elle explique que cette réplique de 55 mètres a notamment pour mission de faire rayonner la culture espagnole dans le monde. 

Durant son escale, jusqu'au 4 juillet, il sera possible de le visiter. "Le bateau est désinfecté à chaque fois qu’il est ouvert au public, l’utilisation de masques est obligatoire, et la capacité est limitée pendant les visites", indique la fondation qui conseille aux intéressés de réserver leurs places. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess