Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Insolite DOSSIER : Naufrage du cargo Grande America

Naufrage du Grande America : un astrophotographe nantais perd gros

jeudi 14 mars 2019 à 6:06 Par Grégory Jullian, France Bleu Loire Océan, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

Le naufrage du Grande America a contraint l'astrophotographe nantais Olivier Sauzereau à reporter son voyage pédagogique en Amérique du Sud. Motif, son "4X4 ambulant" se trouvait dans le porte-conteneurs italien qui a coulé à 333 kilomètres à l'ouest de la Rochelle.

La famille Sauzereau et son 4X4
La famille Sauzereau et son 4X4 -

Nantes, France

Le voyage pédagogique de l'astrophotographe nantais Olivier Sauzereau (52 ans) devait débuter à Montevideo, en Uruguay, le 12 avril prochain. Pendant trois mois, il devait notamment sillonner en famille la cordillère des Andes à la recherche des astres et des étoiles. Mardi dernier, son rêve a pris fin avec le naufrage du Grande America, car le 4X4 avec lequel il devait traverser l'Amérique du Sud se trouvait dans le porte-conteneurs qui a coulé à 333 kilomètres à l'ouest de la Rochelle. Il devait le récupérer le 10 avril prochain.

J'ai acheté ce 4X4 il y a un an. J'ai ensuite passé des heures à l'aménager en installant des couchettes, des tiroirs et des placards. J'avais même crée un petit observatoire" - Olivier Sauzereau 

En tout, l'explorateur nantais a investi 60.000 euros dans ce 4X4. "J'ai mis toutes mes économies dans ce projet", précise t-il. Par chance, il avait souscrit une assurance maritime. Il espère donc récupérer environ 30.000 euros.

Un projet pédagogique en stand-by

L'expédition d'Olivier Sauzereau s'inscrivait dans le cadre d'un projet pédagogique avec neuf écoles primaires du canton vendéen du Pays de la Châtaigneraie. Plus de 500 élèves étaient concernés. Depuis septembre dernier, le Nantais échangeait avec eux. "Je dois rebondir. Je n'ai pas le choix. Voilà pourquoi, j'ai crée une cagnotte en ligne afin de récolter des dons", annonce-t-il. Olivier Sauzereau espère désormais que son projet verra le jour en 2020.