Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Néopolis, le jeu vidéo mobile qui vous permet d'acheter la cathédrale de Strasbourg ou le Parlement européen

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Il sera bientôt possible de devenir propriétaire de la cathédrale de Strasbourg, de sa gare ou encore des bains municipaux... dans Néopolis, une sorte de Monopoly virtuel où la partie se joue grandeur nature, dans la ville, grâce à son smartphone.

 Néopolis, une sorte de Monopoly grandeur nature débarque dans les rues de Strasbourg et partout en Alsace
Néopolis, une sorte de Monopoly grandeur nature débarque dans les rues de Strasbourg et partout en Alsace - Capture d'écran Youtube

Vous vous demandez ce que ça ferait d'être le propriétaire du palais Rohan, du parlement européen, ou encore de votre restaurant préféré ? Ce sera bientôt possible avec le jeu Néopolis. Cette application gratuite sur smartphone débarque fin septembre sur Strasbourg. 

Le principe ? Vous promenez dans les rues de Strasbourg avec votre téléphone et là, vous proposez une enchère pour acquérir la cathédrale ou l'ancienne douane. Derrière Néopolis, trois passionnés de jeu de stratégie dont Lucas Odion : "On pourra par exemple acheter le palais Rohan ou l'université mais aussi le kébab en bas de chez-soi ou sa boutique préférée rue des Arcades... tous les bâtiments sauf ceux qui sont uniquement des habitations." explique le jeune homme de 27 ans qui se consacre à plein temps à ce projet après un cursus en école de commerce. 

A mi-chemin entre Monopoly et Pokémon Go

Il faut donc marcher vers un bâtiment pour l'acheter. Ensuite, le passage des autres joueurs devant nos propriétés génère des revenus, comme au Monopoly. Néopolis s'en inspire d'ailleurs librement mais aussi de Pokemon Go, ce jeu où il faut déambuler pour attraper des pokémons, qui avait fait fureur il y a trois ans. 

"Nous avons tous les trois été marqués par Pokemon Go, pas par le jeu en lui-même, mais pour son potentiel. Pour nous, c'est vraiment l'avenir du jeu vidéo ou en tout cas du jeu mobile" explique Lucas Odion avant de poursuivre, "les gens ne restent pas dans leur salon pour y jouer mais sortent de chez eux, se rencontrent... et on s'est dit qu'avec concept aussi populaire que Monopoly qui touche vraiment toutes les générations, on pourrait faire quelque chose de nouveau, de social."

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

L'application est gratuite. Les revenus viennent de publicités que l'on regarde si l'on veut débloquer des bonus. Une partie dure un mois pour tous les joueurs avant une remise à zéro, ce qui permettra de repartir du bon pied si l'on n'a pas acheté le bâtiment de ses rêves et d'avoir accès à des améliorations du jeu. Lucas Odion et ses partenaires aimeraient ainsi développer une dimension plus culturelle en ajoutant dans les prochaines versions des informations historiques sur le patrimoine. 

Et si les créateurs font de Strasbourg une vitrine, Néopolis sera déployé dans toute la France et donc disponible que vous habitiez à Brumath, Cernay ou Altkirch. Le jeu sera donc disponible gratuitement sur smartphone (iOS et Android) d'ici fin septembre, il est possible de se pré-inscrire pour être prévenu de la date de sortie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess