Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Nettoyage d'automne pour le plus grand réservoir d'eau potable de Nîmes

-
Par , France Bleu Gard Lozère
Nîmes, France

Le réservoir Bonfa, le plus gros réservoir d'eau potable de la ville de Nîmes se refait une beauté. Comme chaque année, il vient d'être vidé et nettoyé. Un nettoyage qui n'a causé aucune perturbation dans la distribution de l'eau.

Plus une goutte d'eau dans le réservoir Bonfa
Plus une goutte d'eau dans le réservoir Bonfa © Radio France - Sylvie Duchesne

Il y a une vingtaine de réservoirs d'eau potable pour la ville de Nîmes. Celui situé à l'angle de la rue du Crémat et de la rue Bonfa dans le quartier de la Croix de Fer est le plus important : 12.500 mètres cubes, c'est l'équivalent de cinq piscines olympiques de la taille de Nemausa !

Le réservoir Bonfa, construit en 1882, alimente plus de la moitié de Nîmes. Son nettoyage a lieu une fois par an. Pour l'occasion, la Métropole avait invité ce mercredi les comités de quartier à descendre à l'intérieur de l'ouvrage.

"On dirait une cathédrale, on se verrait bien en barque avec des bougies, j'imagine qu'on pourrait y tourner des scènes de cinéma."

Descente dans les entrailles du réservoir Bonfa

© Radio France - Sylvie Duchesne

La vidange, le nettoyage et la désinfection du réservoir prennent deux jours. Ces opérations mobilisent cinq agents de la SAUR. Il faut d'abord vider l'eau, pulvériser un produit détergeant pour enlever les dépôts calcaires, procéder à un rinçage, une désinfection et un second rinçage avant de faire à nouveau le plein.

Sébastien Pradelles, chef de secteur Garrigues à la SAUR

L'entrée du réservoir
L'entrée du réservoir © Radio France - Sylvie Duchesne

Aucune perturbation dans la distribution d'eau potable pendant ces opérations de nettoyage, d'autres réservoirs prenant le relais. Il y en a une vingtaine à Nîmes pour une capacité de 60.000 mètres cubes. La consommation journalière s'élève elle à 45.000 mètres cubes.

L'eau est captée à Comps, à une vingtaine de kilomètres de Nîmes.

"L'eau transite par deux grosses canalisations et elle arrive dans le réservoir Bonfa, cinq heures après avoir été pompée dans la nappe de Comps."

Dominique Alteirac, chef de l'agence de la SAUR à Nîmes

Sur le toit du réservoir
Sur le toit du réservoir © Radio France - Sylvie Duchesne

Le réservoir Bonfa comme tous les autres à Nîmes est sous surveillance constante. Des barrières infrarouges et des détecteurs de mouvements empêchent toute intrusion.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess