Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Nouveau dans l’Yonne : l’Escape Game, pour jouer à s’échapper

lundi 28 août 2017 à 4:00 Par Delphine Martin, France Bleu Auxerre

C'est une activité qui fait fureur en ce moment : l’escape game. C'est un jeu d'énigme grandeur nature où les participants sont enfermés dans une pièce et doivent trouver des indices pour en sortir. Un Escape Game vient d’ouvrir au camping de Bois Guillaume, en Puisaye, dans l'Yonne.

L'Escape Game du camping de Villeneuve-les-Genets est une des nouveautés de l'été, dans l'Yonne.
L'Escape Game du camping de Villeneuve-les-Genets est une des nouveautés de l'été, dans l'Yonne. © Radio France - Delphine Martin

Villeneuve-les-Genêts, France

Nous sommes dans une cabane de chasse, au milieu d’un bois, à Villeneuve les Genets, dans l’enceinte du camping de Bois Guillaume. Sur les murs, on peut lire des inscriptions inquiétantes... une histoire de meurtre, nous dit-on. Il y a une table, des chaises, quelques meubles et des bibelots. Des coffres et des clés.

On retourne tout, on cherche des indices et on va essayer de trouver le moyen de sortir d’ici ! (Géraldine, touriste alsacienne)

Trois enquêteurs, des touristes alsaciens sont enfermés depuis quelques minutes seulement. Ils ont une heure pour trouver la clé qui va les libérer. Ils ne laissent rien au hasard : "On retourne tout, on cherche des indices et on va essayer de trouver le moyen de sortir d’ici !" explique Géraldine en souriant. La jeune femme fouille la cabane avec application : elle retourne les assiettes, elle soulève les tableaux et regarde sous la table...

Au même moment, Pierre, l’un de ses coéquipiers, est à quatre pattes, la tête dans la cheminée. "Non, pas d’indices ici " conclue-t-il dépité. "C’est la première fois qu’on fait ça. On découvre. Le défi, c’est essayer de résoudre une énigme. On n’a pas l’habitude de faire ça dans la vie de tous les jours. Et puis c’est sympa de faire ça entre amis ou en famille, comme nous", raconte le jeune alsacien. A force de patience, petit à petit, l'équipe trouve des indices : des chiffres, des cartes, des jumelles… L’espoir de trouver la clé qui ouvre la porte d’entrée renaît.

Quand ils bloquent, on leur donne un indice, mais on essaye de les laisser se débrouiller au maximum (Mathilde, du camping de Bois Guillaume)

Pendant ce temps-là, à l'extérieur de la cabane, Mathilde, salariée du camping, suit les joueurs sur deux petits écrans. Elle est prête à leur donner (petit) un coup de pouce s'ils sont perdus ou s’ils n’avancent plus. Mais point trop n’en faut : "On les observe et quand on sent qu’ils bloquent, au bout d’une demie heure, on leur donne des indices grâce au talkie-walkie. Mais on essaye quand même de les laisser se débrouiller au maximum", poursuit la jeune fille.

Mathilde, qui travaille au camping, surveille la progression des joueurs sur des moniteurs. - Radio France
Mathilde, qui travaille au camping, surveille la progression des joueurs sur des moniteurs. © Radio France - Delphine Martin

Car il ne s'agit pas de leur mâcher le travail. Ce qui compte, c'est d'encourager la cohésion du groupe, l’échange, comme le résume Pascal, un autre employé du camping chargé de l’Escape Game : "Il faut vraiment jouer ensemble, ce n’est pas un jeu personnel. Si on le prend comme un jeu personnel, on n’y arrive pas." Le jeu dure une heure. Il se joue par équipe de 3 à 6 personnes. Cela coûte 19 euros par personne.

Le but est de se faire connaitre sous une autre activité et de proposer une activité à faire quand il pleut (Isabelle Marois, la gérante du camping)

Isabelle Marois, la patronne du camping de Bois Guillaume, a eu l’idée de proposer cette nouvelle activité pour suivre une mode qui touche toute la France : "On s’est dit, puisque ça se fait dans des grands campings, pourquoi pas dans notre petit camping, à la campagne". C’est aussi une manière de diversifier la clientèle : "Se faire connaitre sous une autre activité dans la région, faire savoir qu’il n’y a pas que les touristes qui peuvent venir, que les habitants de l’Yonne aussi sont les bienvenus à l’Escape Game. Et puis pour les touristes du camping, ça leur permet d’avoir une activité pour les jours de pluie", résume la gérante.

Quand à nos enquêteurs alsaciens, au bout d’une heure, ils n'ont pas trouvé la clé pour sortir de la cabane. Il faut dire que pour l'instant, environ une équipe sur deux seulement, parvient à résoudre l'énigme de Bois Guillaume.

Les participants doivent inspecter la cabane de font en comble pour trouver des indices. - Radio France
Les participants doivent inspecter la cabane de font en comble pour trouver des indices. © Radio France - Delphine Martin

Il existe un autre Escape Game dans le secteur, depuis l'année dernière, au Family Ecolodge à Battily en Puisaye.

Un Escape Game à Villeneuve-Les-Genets - Un reportage de Delphine Martin

"Les grands campings le font, pourquoi pas nous ?" Isabelle, la gérante