Insolite

À Oloron, des riverains n'en peuvent plus du klaxon du train

Par Margaux Stive, France Bleu Béarn et France Bleu dimanche 21 août 2016 à 19:20

Les fenêtres des riverains donnent directement sur la voie ferrée et sur le tunnel
Les fenêtres des riverains donnent directement sur la voie ferrée et sur le tunnel © Radio France - Margaux Stive

Les habitants de la résidence La Baline, à Oloron, n'en peuvent plus du klaxon du train Oloron-Bedous. Ils habitent juste au-dessus d'un tunnel et ils sursautent à chaque passage du train.

Vingt-deux résidents de la résidence la Baline à Oloron ont signé une pétition. Ils n'en peuvent plus du klaxon du train Oloron-Bedous qui les fait sursauter jusqu'à quatorze fois par jour selon eux.

Les fenêtres au-dessus d'un tunnel

L'immeuble donne directement sur la voie ferrée, et sur un tunnel. Du coup, le conducteur klaxonne pour prévenir de son passage, et éviter que des gens restent sur les voies. Cela varie selon le conducteur, qui peut ne pas klaxonner, comme le faire jusqu'à trois fois à chaque passage. De quoi exaspérer les habitants, comme Madeleine. Elle habite avec son mari au deuxième étage de la résidence. "Quand j'appelle mes amis au téléphone ils entendent le klaxon", raconte-t-elle. "Des fois on se dit qu'est ce qui lui prend ![au conducteur]"

Madeleine n'en peut plus de sursauter à chaque passage du train

L'entrée de la résidence, à quelques mètres de la voie  - Radio France
L'entrée de la résidence, à quelques mètres de la voie © Radio France - Margaux Stive

Une pétition transmise à la mairie

Du coup pour mettre fin à leur calvaire, les riverains ont signé une pétition qu'ils ont transmise au maire d'Oloron. Hervé Lucbéreilh prend le problème très au sérieux. Il a contacté la SNCF pour expliquer le problème. Selon la direction de la SNCF, les conducteurs sont obligés de klaxonner à l'entrée de chaque tunnel pour des raisons de sécurité.

Une réunion est prévue à la rentrée pour essayer de trouver une solution.