Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Orléans : Un bateau devenu casse-tête chinois

mardi 21 novembre 2017 à 6:00 Par Christophe Dupuy, France Bleu Orléans

Que faire du bateau offert par la ville de Yangzhou à la ville d’Orléans ?. C’est la question que se pose aujourd’hui la Municipalité à propos de cette embarcation, don de la cité chinoise à la cité johannique dans le cadre d’un partenariat signé en 2015 entre les deux villes.

L'embarcation quitte le canal d'Orléans pour un hangar du Parc Floral.
L'embarcation quitte le canal d'Orléans pour un hangar du Parc Floral. © Radio France - Christophe Dupuy

Inauguré en grande pompe par le maire d'Orléans Olivier Carré en septembre dernier lors du Festival de Loire, le bateau chinois ne peut naviguer faute d’homologation. En attendant de trouver une solution l'embarcation a été retirée de sa cale du canal d’Orléans, direction un hangar du Parc Floral.

C'est un cadeau empoisonné - Yves Dupont, ancien conseiller du Festival de Loire

Pour Yves Dupont, l'ancien conseiller spécial pour le Festival de Loire, ce bateau est un peu un "cadeau empoisonné". "Le geste est certes louable mais le bateau n'est pas" selon ce spécialiste des marines fluviales dans "l'esprit du Festival de Loire". "Ce bateau à part un clin d’œil à la ville de Yangzhou ne nous a rien appris sur les connaissances du patrimoine maritime de la Chine", rajoute-t-il.

Autant qu'il serve de jardinière - Yves Dupont, ancien conseiller du Festival de Loire

Ce bateau chinois n'est pas non plus homologué pour naviguer sur des eaux françaises et si il ne peut pas sillonner sur la Loire ou sur le Canal d'Orléans "autant qu'il serve de jardinière sur un rond-point" ironise Yves Dupont. Pour qu'il puisse voguer, il faut qu'il obtienne la norme C.E puis qu'il soit immatriculé. Pas chose facile. Le bateau est par ailleurs déjà endommagé, la peinture de la coque s'effrite à plusieurs endroits. Deux mois seulement après sa mise à l'eau.

La peinture sur la coque du petit navire s'écaille déjà à plusieurs endroits seulement deux mois après sa mise à l'eau - Radio France
La peinture sur la coque du petit navire s'écaille déjà à plusieurs endroits seulement deux mois après sa mise à l'eau © Radio France - Christophe Dupuy

Non c'est un beau cadeau - Martine Grivot adjointe au maire à la Ville d'Orléans

De son côté, la Marie d'Orléans ne veut pas laisser couler le navire."Ce n'est pas un cadeau empoisonné, c'est un beau cadeau" s'insurge Martine Grivot adjointe en charge notamment du tourisme et du Festival de Loire. Après avoir mis l'embarcation en hivernage au sein d'un hangar, la Ville va faire passer un expert pour qu'il puisse indiquer les travaux à réaliser en vue d'une homologation. Un appel à projet sera ensuite lancé notamment auprès des associations de mariniers de Loire pour faire naviguer le bateau sur le Canal d'Orléans. Avec le coût de son transport depuis le port de Shanghai, la valeur de l'offrande chinoise est estimée à 40 00 euros. En échange la ville d’Orléans a offert à la ville de Xiangzhou une statue en bronze de Jeanne d’Arc d’une valeur de 75 000 euros.