Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

EXCLU - Paris : le sans-abri repart du commissariat avec les papiers du colonel

mercredi 20 juin 2018 à 17:27 - Mis à jour le jeudi 21 juin 2018 à 12:00 Par Emmanuel Collardey, France Bleu Paris et France Bleu

C'est une info France Bleu Paris. Un sans-abri est reparti mardi d'un commissariat parisien avec les papiers d'un autre gardé à vue... un haut gradé de l'armée française, qui n'avait pas voulu partager la cellule de dégrisement avec lui.

Illustration Hôtel de Police
Illustration Hôtel de Police © Maxppp - Vincent Isaure

Paris, France

La scène s'est déroulée mardi matin à Paris. Un homme soupçonné de violences conjugales est emmené pour une garde à vue au commissariat du 10 arrondissement. L'homme estime qu'il n'est pas n'importe qui, c'est un colonel de l'armée française... Il refuse d'être placé dans une cellule pour cohabiter avec des personnes qui ont beaucoup moins de galons que lui : des sans-abris.  

Les policiers l'emmènent donc dans une autre cellule, mais le colonel va vite regretter cette faveur. Car dans la première cellule, un sans abri qui était en dégrisement va finir par sortir et se présenter devant un policier pour récupérer ses affaires. Le policier va lui donner sans se rendre compte de son erreur celle du colonel. 

Dans la nature avec un laissez-passer militaire

Ce SDF ressort de garde à vue avec la carte bleue, les papiers, le téléphone d'un colonel. Mais surtout... un laissez-passer militaire donnant accès toutes les casernes de France. Le flottement va durer quelques heures. Activement recherché, d'après nos informations il a fini par être retrouvé par les forces de l’ordre.