Insolite

Pas de vol mais des travaux au cimetière de Berre-l'Étang

Par Marion Bargiacchi, France Bleu Provence lundi 12 décembre 2016 à 11:15

Les couronnes du cimetière de Berre-l'Étang n'ont pas été volées.
Les couronnes du cimetière de Berre-l'Étang n'ont pas été volées. © Radio France - Violette Artaud

Le portail en fer forgé disparu, les couronnes funéraires envolées : il ne s'agissait pas d'un vol mais de travaux réalisés par une société de Saint-Chamas après une demande de l'un des héritiers du caveau. La mairie a donné son accord et déplore un manque de communication entre les héritiers.

Nous vous racontions cette histoire dimanche 12 décembre : le portail en fer forgé disparu devant un caveau du cimetière Notre-Dame-de-Caderot de Berre-l'Etang. Il s'agit en réalité d'un quiproquo : les éléments disparus sont en fait pris en charge par l'entreprise Age de Pierre à Saint-Chamas.

L'un des héritiers du caveau, vieux de 1900, a demandé l'autorisation de la mairie pour procéder aux travaux. Autorisation acceptée comme l'explique Christian Salivet, responsable de l'Etat Civil à la mairie.

Christian Salivet, responsable de l'état civil à la mairie de Berre-l'Etang.

"Pour ma part, j'ai pris contact avec le cohéritier en question et l'entreprise. Je ne connais pas tous les cohéritiers de ce caveau qui existe depuis 1900. J'avais demandé à cette personne, si elle le pouvait, d'en informer les autres cohéritiers" précise-t-il.