Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Visiblement pas rassasié, le traileur court sur l'A43 pour prendre son avion à Lyon !

mardi 30 janvier 2018 à 12:22 Par Céline Loizeau, France Bleu Isère et France Bleu Pays de Savoie

La scène a eu lieu lundi matin, sur le secteur de Romagnieu (Isère).

La course de ce Britannique a été stoppée dans le secteur de Romagnieu (photo d'illustration de péage autoroutier de l'A43)
La course de ce Britannique a été stoppée dans le secteur de Romagnieu (photo d'illustration de péage autoroutier de l'A43) © Maxppp - IP3 PRESS

Romagnieu, France

Visiblement ce Britannique n'avait pas assez sué lui qui venait de participer à un trail à Valmorel en Savoie. Lundi matin vers 9 heures, sur l'autoroute A43, dans le secteur de Romagnieu (Isère), les gendarmes ont arrêté un trentenaire courant sur la bande d'arrêt d'urgence, sac sur le dos et casque sur les oreilles. L'homme voulait ainsi rejoindre l'aéroport de Lyon pour prendre son avion pour rentrer chez lui ! C'est la société Area, qui voyant l'homme sur des images de vidéosurveillance, ainsi que des automobilistes qui ont prévenu les gendarmes.

"Il était embêté de continuer via des chemins moins directs", le commandant Kempf, patron de l'EDSR 38

Selon l'escadron départemental de sécurité routière, l'homme a été surpris que les gendarmes le fassent monter dans leur voiture pour le déposer à l'échangeur de la Tour-du-Pin. Là, ils l'ont invité à poursuivre sa route, certes en courant, mais pas sur l'autoroute. "Il était embêté de continuer via des chemins moins directs", précise le commandant Kempf, patron de l'EDSR 38. A priori, l'homme n'a pas eu peur alors que les voitures circulaient vite à un mètre de lui. "On ne sait pas comment il s'est retrouvé sur l'autoroute car sur aucune image de la société on le voit y entrer", précise l'EDSR.

L'histoire, là, se termine bien, mais quelques règles à rappeler cependant

"A vélo ou en courant sur la bande d'arrêt d'urgence, ce sont des scènes que l'on voit rarement", explique le commandant Kempf. Et de poursuivre "avec un casque sur les oreilles, c'est une première !" L'EDSR qui rappelle bien évidemment que marcher, courir ou même circuler à vélo sur l'autoroute et les bandes d'arrêt d'urgence c'est interdit. La règle, quelque soit la situation, c'est derrière les barrières et avec un gilet jaune.