Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Côte-d'Or : on a retrouvé une tour du télégraphe de Chappe

-
Par , France Bleu Bourgogne

A Remilly-en-Montagne (Côte-d'Or), un particulier a restauré une tour du télégraphe de Chappe. Le Pays d'Art et d'Histoire de l'Auxois-Morvan et la commune veulent faire connaître sa drôle d'histoire et peut-être l'intégrer à des circuits de visite si le propriétaire donne son accord.

Cette tour restaurée par un particulier à Remilly-en-Montagne en Côte-d'Or n'est pas un pigeonnier, ni un moulin mais une tour du télégraphe de Chappe !
Cette tour restaurée par un particulier à Remilly-en-Montagne en Côte-d'Or n'est pas un pigeonnier, ni un moulin mais une tour du télégraphe de Chappe ! © Radio France - Thomas Nougaillon

Vous vous souvenez peut-être, mi-août France Bleu Bourgogne relatait la belle initiative du Pays d'Art et Histoire de l'Auxois-Morvan basé à Vitteaux. Ce dernier lançait un vaste recensement participatif du petit patrimoine industriel dans 226 communes de Côte-d'Or. Eh bien c'est grâce à cette opération à laquelle le conseil municipal de Remilly-en-Montagne près de Sombernon participe que l'on redécouvre ce petit trésor tout droit sorti du XIXe siècle. 

Un particulier restaure une tour du télégraphe 

Il s'agit d'une tour du télégraphe de Chappe qui a été restaurée par un particulier ! Haute de 13m50, située dans un bois sur les hauteurs de la commune, elle était utilisée par l'armée pour transmettre des messages codés à l'aide d'immenses bras articulés en bois installés à son sommet. Elle faisait partie d'un réseau de tours installées dans toute la France. 

Mathias Boudot est chargé de l'inventaire du petit patrimoine industriel de 226 communes appartenant au Pays d'Art et Histoire de l'Auxois-Morvan côte-d'orien
Mathias Boudot est chargé de l'inventaire du petit patrimoine industriel de 226 communes appartenant au Pays d'Art et Histoire de l'Auxois-Morvan côte-d'orien © Radio France - Thomas Nougaillon

Mathias Boudot explique le gain de temps qu'ont représenté ces tours pour l'envoi de messages codés militaires

Un système développé par un ingénieur Français

Mathias Boudot est chargé de cet inventaire au Pays d'Art et Histoire de l'Auxois-Morvan. "Une tour de Chappe c'est un système mis en place par Claude Chappe qui était ingénieur. La première ligne date de 1790 et le télégraphiste qui se trouvait dans la tour observait les messages venant de la tour à proximité pour le retranscrire à la suivante". 

Communiquer plus rapidement 

Il s'agit en fait d'un ingénieux système de communication "qui permettait de communiquer plus rapidement que jusqu'alors, puisque auparavant, les messages étaient envoyés par diligences et il fallait environ trois jours entre Lille et Paris". De tels vestiges sont très rares puisqu'au total "il doit en rester une petite vingtaine en France" explique encore le spécialiste.

Notre reporter a eu la chance de découvrir cette tour de Chappe dans un bois au-dessus de Remilly en compagnie du maire Marc Chevillon

Marc Chevillon, le maire de la commune de Remilly-en-Montagnen, a conduit notre reporter jusqu'à cette tour du télégraphe de Chappe dans un bois au-dessus de sa commune près de Sombernon en Côte-d'Or
Marc Chevillon, le maire de la commune de Remilly-en-Montagnen, a conduit notre reporter jusqu'à cette tour du télégraphe de Chappe dans un bois au-dessus de sa commune près de Sombernon en Côte-d'Or © Radio France - Thomas Nougaillon

Plus de 550 télégraphes de Chappe à travers la France

Selon Marc Chevillon, le maire de Remilly-en-Montagne qui s'est intéressé au sujet, il y a eu dans notre pays jusqu'à "556 postes du télégraphe de Chappe répartis sur 4000 kilomètres de lignes". Le système de bras articulés, ou "sémaphore", était parfois installé sur des bâtiments déjà existants comme ce fut le cas sur la Tour Philippe-le-Bon à Dijon

La tour de Remilly seule survivante en Côte-d'Or

Aujourd'hui la tour de Chappe de Remilly-en-Montagne est la seule qui subsiste sur la dizaine qui ont fleuris entre l'Auxois et Dijon mais on trouve encore quelques traces de tours disparues dans la toponymie. "Il y en a eu une à La Chaleur vers Vieilmoulin, une à Sainte-Colombe, une à Millery près de Semur-en-Auxois où le mont s'appelle d'ailleurs 'le mont Télégraphe' en hommage à ces installations". 

Un Américain met fin au télégraphe de Chappe

Ces tours du télégraphe de Chappe étaient élevées sur des points en hauteur. Les premières stations aux environs de Dijon furent construites en 1800 à Viserny, Sainte-Colombe en Auxois, Saffres, Bussy-la-Pesle et Corcelles-les-Monts. Mais en 1852, le télégraphe électrique de l'américain Morse, sonna définitivement le glas de ce télégraphe aérien et manuel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess