Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Pêche à la coquille Saint-Jacques : une poissonnerie de Granville submergée d'appels d'Anglais pour une photo de thons !

jeudi 6 septembre 2018 à 12:31 Par Marc Bertrand, France Bleu Cotentin

En plein conflit franco-britannique sur la Saint-Jacques, la poissonnerie Fresil de Granville a eu la surprise depuis une semaine d'être inondée d'appels de médias anglais... qui voulaient lui acheter des photos de thons rouges pêchés par des Français. Leur pêche est interdite outre-Manche.

La photo postée par la poissonnerie Fresil à Granville qui fait tant réagir les médias anglais
La photo postée par la poissonnerie Fresil à Granville qui fait tant réagir les médias anglais © Radio France - Facebook Fresil Marée

Granville, France

Les pêcheurs français et anglais sont en passe de trouver un accord sur la coquille Saint-Jacques, mais le conflit continue visiblement de déchaîner les passions, chez nous comme outre-Manche ! La poissonnerie Fresil Marée dans le centre de Granville a eu la surprise d'être inondée d'appels de médias anglais : "Depuis le début de la semaine, on est contactés par plein de journalistes, au départ c'était sur Jersey, maintenant en Angleterre", explique Léa Triquet, salariée de la poissonnerie. Tous sont très intéressés par une photo postée sur la page facebook de la poissonnerie. On y voit 44 thons rouges ramenés par les pêcheurs français le 22 août à la criée de Granville.

Du thon qui "remue le couteau dans la plaie des pêcheurs anglais" dit le Times

Selon Léa Triquet, les journalistes britanniques "nous parlent du conflit français-anglais sur la coquille Saint-Jacques, en disant que _les Français ont le droit de pêcher le thon alors que les Anglais n'ont pas le droit_, alors que pour la coquille c'est l'inverse". Les journalistes désiraient l'autorisation pour utiliser la photo. "Je pense que suite au conflit ils ont dû faire des recherches sur les pêches françaises et tomber sur la photo", ajoute la salariée. 

Des articles ont effectivement été publiés depuis le début de la semaine dans les médias anglais, notamment cet article du Times titré : "Une prise de thons de pêcheurs français remue le couteau dans la plaie des pêcheurs anglais", affirmant que "la guerre des coquilles Saint-Jacques entre les pêcheurs britanniques et français a ouvert un nouveau champ de bataille potentiel après que des bateaux venus de France ont capturé 44 thons rouges au large des îles anglo-normandes". 

Capture d'écran de l'article du Times britannique. - Aucun(e)
Capture d'écran de l'article du Times britannique. - The Times

Le journal affirme que "la prise a été vendue en France pour plus de 20 000 €. Les pêcheurs français sont autorisés à pêcher le thon dans les eaux britanniques, tandis que les pêcheurs britanniques sont interdits". De nombreux autres articles de la presse britanniques ont repris cette photo et parlé de la fameuse prise débarquée à Granville le 22 août.