Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mort de Jacques Chirac

Périgueux : un rond-point rebaptisé "Jacques Chirac" après la mort de l'ancien président

-
Par , France Bleu Périgord

À Périgueux, une banderole noire a été déployée au milieu du rond-point Yves-Guéna rebaptisé "rond-point Jacques-Chirac" en référence à l'ancien président décédé jeudi 26 septembre. Elle a rapidement été retirée par les agents de la mairie.

Une action discrète en plein milieu de la nuit
Une action discrète en plein milieu de la nuit - Adnx et Klemere

Une banderole noire a été déployée au milieu du rond-point Yves-Guéna, rebaptisé "rond-point Jacques-Chirac" dans la nuit de jeudi à vendredi. 

Si certains y voient un hommage à l'ancien président décédé jeudi 26 septembre, Adnx, l'un des artistes à l’origine de cette banderole, précise sa visée : "On a fait cette banderole pour deux raisons : la mort de Jacques Chirac c'est la fin d'une époque, on entre dans une nouvelle ère en France, il fallait marquer le coup. La deuxième raison : nous avons fait ça pour montrer l'absurdité de finir en rond-point après sa mort."

Les artistes n'en sont pas à leur première action
Les artistes n'en sont pas à leur première action - Adnx et Klemere

La banderole a rapidement été retirée par les agents de la mairie.

Les mêmes artistes, Adnx et Klemere, avaient déjà mené une action similaire. Le week-end du 8 septembre, une mystérieuse banderole est apparue  à Périgueux. Sur le Pont des Barris, on pouvait lire en blanc sur noir "tu es belle Brigitte" en référence aux insultes du président brésilien à l'encontre de la Première dame, Brigitte Macron.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess