Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

"Peu de chances" que Tiangong s'écrase en Corse

samedi 31 mars 2018 à 17:52 Par Olivier Castel, France Bleu RCFM

La station spatiale Tiangong -1, la première du genre lancée par la Chine doit rentrer dans l'atmosphère terrestre dans la nuit de dimanche à Lundi. Les réservoirs de carburant sont vides. Elle va donc tomber, se disloquer, mais impossible de savoir où exactement. La Corse ? Pas si sûr.

La station spatiale chinoise Tiangong-1 va rentrer dans l'atmosphère dans les prochaines heures. Où ses débris tomberont-ils?
La station spatiale chinoise Tiangong-1 va rentrer dans l'atmosphère dans les prochaines heures. Où ses débris tomberont-ils? - AerospaceCorp

Corse, France

Le satellite lancé il y a sept ans depuis le site spatial de Jiuquan, en Chine, alimente les inquiétudes, et les pronostics des passionnés, mais pas que. Les médias Français et Italiens, pour ne citer qu'eux, se risquent à quelques prévisions sur son brutal retour sur terre. Pourtant, pas même la NASA n'est capable de prévoir avec précision où les débris de la station spatiale, une fois disloquée par sa combustion dans l'atmosphère, vont atterrir. 

La Corse est sur la trajectoire, selon les calculs de l'Agence Spatiale Européenne. Mais la possibilité pour que des débris tombent sur nos têtes est de 1 sur 40 000. Les Antilles, L'Afrique du Nord, l'Italie sont autant d'autres possibilité. Surtout, les zones désertiques et la mer sont bien plus vastes que les zones habitées, et il est donc très peu probable qu'un morceau de Tiangong-1 ne traverse le toit d'une maison.

Le satellite, inhabité depuis juin 2013, est actuellement à 180KM d'altitude, et son entrée dans l'atmosphère est estimée entre dimanche et lundi. Jean-Pierre Roux, vice président du club d'astronomie d'Aiacciu, a travaillé par le passé à la planification des activités des satellites mis sur orbites par les fusées Ariane.  Il suit de près la situation. 

Jean-Pierre Roux, Vice Président du Club Ajaccien des Amateurs d'Astronomie.

Comment suivre la chute de la station ?

L'événement n'est pas sans rappeler la chute de la station Mir, station spatiale Russe restée 15 ans en orbite jusqu'à sa chute très médiatisée en mars 2001. Cette fois, si le ciel est clément, l'entrée en atmosphère de Tiangong devrait être visible depuis la Terre, notamment de nuit. Cela ressemblera à une pluie d'étoile filantes, similaire à celles du mois d'août. L'observatoire de Vignola n'ouvrira pas, tant les incertitudes sont nombreuses. Mais il est possible de suivre le déplacement de la station spatiale sur ces sites (à traduire avec l'outil de Google, par exemple, ndlr). 

-http://www\.aerospace\.org/

-http://www\.satflare\.com/track\.asp?q=37820\#TOP