Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Insolite

PHOTOS - Une collection de près de 10.000 fèves pour la Gardoise Myriam Asuncion

vendredi 4 janvier 2019 à 14:49 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère et France Bleu

Le 6 janvier, l'Épiphanie. Une période très attendue pour Myriam Asuncion, fabophile. Cette habitante de Saint-Paulet-de-Caisson (Gard) collectionne les fèves depuis des années. Elle en possède près de 10.000 !

Myriam Asuncion et une partie de sa collection
Myriam Asuncion et une partie de sa collection -

Saint-Paulet-de-Caisson, France

Myriam Asuncion a toujours eu une âme de collectionneuse. Au départ, c'étaient les timbres. Puis les pin's et depuis une quinzaine d'années, les fèves. Cette habitante de Saint-Paulet-de-Caisson près de Pont-Saint-Esprit en possède près de 10.000. Ce qu'elle préfère ? Les fèves en porcelaine qui représentent des pâtisseries. Toutes sont parfaitement rangées dans des vitrines, par thèmes. 

"Comme j'en ai beaucoup, j'ai pris des petits casiers de visserie, donc je mets chaque série dans des petites boites, j'ai aussi des tiroirs qu'on utilise en bureautique, et là je les colle, je range ça méticuleusement année par année, série par série".

"J'aime bien montrer mes nouvelles fèves à mes amis"

20 à 30 galettes mangées au mois de janvier

C'est sur Internet et dans des salons que Myriam trouve et échange ses fèves. Ça ne l'empêche pas de manger des galettes au moment de l’Épiphanie. Elle avoue en déguster entre 20 et 30 au mois de janvier, avec des amis et la famille. Son regret : que son mari et ses enfants ne partagent pas sa passion.  

"Pour l'instant, personne ne me suit. J'espère que ma fille prendra le relais, mais ce n'est pas dit. Ça serait dommage de laisser ça comme ça !"

" Ça serait dommage de laisser perdre tout cela"

Myriam reste très raisonnable en terme de budget. "Pas question d'écorner le budget familial" dit-elle, alors que certains collectionneurs sont prêts à débourser plusieurs milliers d'euros pour une fève rare dans des ventes aux enchères. 

" Rassurez vous, je ne mange pas les galettes toute seule !"

Myriam Asuncio organise elle-même un "salon des fèves" à Saint-Paulet-de-Caisson. Ça sera le 15 septembre à la salle des fêtes. 

Une passion de collectionneuse depuis toute petite

Myriam a une prédilection pour les fèves qui représentent des patisseries - Aucun(e)
Myriam a une prédilection pour les fèves qui représentent des patisseries -
Les fèves présentées dans des vitrines - Aucun(e)
Les fèves présentées dans des vitrines -
  - Aucun(e)
-