Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

PHOTOS - L'arbre blanc, nouvelle curiosité architecturale de Montpellier

dimanche 8 avril 2018 à 5:19 Par Guillaume Roulland, France Bleu Hérault

C'est la nouvelle curiosité architecturale de Montpellier : l'arbre blanc, un nouvel immeuble de 50 mètres de haut, est actuellement en cours d'achèvement sur les rives du Lez. Sa particularité, ce sont ses futurs 193 balcons suspendus au dessus du vide. Une prouesse technique. Visite guidée.

La bâtiment compte au total 16 étages et accueillera 193 balcons individuels
La bâtiment compte au total 16 étages et accueillera 193 balcons individuels © Radio France - Guillaume Roulland

Montpellier, France

Il ne sera pas l'immeuble le plus haut de Montpellier, mais il dépasse déjà l'hôtel de région, dont il n'est distant que de quelques dizaines de mètres seulement. L'arbre blanc est le nom que ses architectes et promoteurs ont donné à ce nouvel ensemble résidentiel dont l'achèvement est prévu d'ici cet été.

Sa particularité, ce sont ses futurs 193 balcons suspendus au dessus du vide qui font inévitablement penser aux branches d'un arbre, ou a ses feuilles. Les premiers balcons ont commencé à être fixés au mois de décembre. Un défi technique qui, selon ses promoteurs, n'aurait pas de précédent en France

De Tokyo à Montpellier

L'idée de l'arbre blanc a germé dans les imaginations fertiles de cinq jeunes ingénieurs, le japonais Sou Fujimoto et les français Marie de France, Nicolas Laisné, Dimitri Roussel et Manal Rachdi. "Nous étions tous les cinq à Tokyo, en train d'imaginer toutes sortes de maquettes, et soudain l'idée de ces grands balcons qui apparaissent sur la tour s'est imposée" explique ce dernier.

Alain Gillet, architecte lui aussi, mais impliqué dans le projet en tant que co-promoteur pour la société Evolis, ne connaît pas en France d'autres immeubles de ce type. "Les engins de levage, la construction, la fixation et la réalisation sont totalement inédits. Et ils ont été rendus possibles grâce au travail de nos ingénieurs."

Trois balcons tous les deux jours

Soixante ouvriers travaillent en permanence sur le chantier de l'arbre blanc. Les délais semblent pour l'instant respectés. 

Chaque balcon représente la moitié de la superficie de chaque appartement. Des balcons assemblés au sol, puis hissés par une grue jusqu'à leur étage, ou ils sont ensuite solidement attachés à la paroi de l'immeuble.

"On a déjà posé tout le 16e étage et une partie du 15ème. Ces balcons pèsent chacun entre 5 et 6 tonnes. On peut arriver à poser 3 balcons tous les deux jours, à condition que le vent ne nous stoppe pas dans la pose, sinon, on les stocke en bas" explique Cyrill Meynadier, un autre co-promoteur de l'arbre blanc. Tout devrait être achevé d'ici la fin de l'été 2018

Les appartements se sont vendus entre 4.500 et 6.000 euros le mètre carrés. Et si l'idée d'acheter une des plus belles vues de Montpellier vous venait, oubliez vite. Les 193 appartements et leurs balcons ont déjà tous trouvé preneurs.

L'arbre blanc, un défi technique - Reportage

Cyrill Meynadier, un des co-promoteurs du projets

Les premiers balcons ont été installés au mois de décembre - Radio France
Les premiers balcons ont été installés au mois de décembre © Radio France - Guillaume Roulland
Selon ses promoteurs, le concept architectural est unique en France - Radio France
Selon ses promoteurs, le concept architectural est unique en France © Radio France - Guillaume Roulland
Avant d'être haussé et fixé aux étages, chaque balcon est d'abord assemblé au sol - Radio France
Avant d'être haussé et fixé aux étages, chaque balcon est d'abord assemblé au sol © Radio France - Guillaume Roulland
Chaque balcon est constitué d'une structure entièrement metallique - Radio France
Chaque balcon est constitué d'une structure entièrement metallique © Radio France - Guillaume Roulland
Les balcons sont ensuite fixés à la façade du bâtiment au moyen de grosses vis et boulons - Radio France
Les balcons sont ensuite fixés à la façade du bâtiment au moyen de grosses vis et boulons © Radio France - Guillaume Roulland
Les balcons de l'arbre blanc offrent une vue imprenable sur Montpellier - Radio France
Les balcons de l'arbre blanc offrent une vue imprenable sur Montpellier © Radio France - Guillaume Roulland
Le bâtiment, qui compte au total 16 étages, dépasse désormais l'hôtel de région - Radio France
Le bâtiment, qui compte au total 16 étages, dépasse désormais l'hôtel de région © Radio France - Guillaume Roulland
Un futur appartement - Radio France
Un futur appartement © Radio France - Guillaume Roulland