Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - L'église de l'Escarène s'offre trois nouvelles cloches

-
Par , France Bleu Azur
L'Escarène, France

Les trois nouvelles cloches de l'église de l'Escarène (Alpes-Maritimes) ont été fondues, démoulées en un week-end, au cœur du village sur les rives du Paillon.

Les cloches ont été démoulées sous les yeux du public
Les cloches ont été démoulées sous les yeux du public © Radio France - Stéphane Maggiolini

Elles s'appellent Marie, Marianne et Pastourella et pèsent respectivement 216, 125 et 90 kg et ce sont les trois nouvelles cloches de l'église Saint-Pierre-ès-Liens de l'Escarène. Elles ont été fondues traditionnellement puis démoulées à quelques mètres de l'édifice par des fondeurs venus de Strasbourg. "Les cloches sont en bronze et sont composées de 78% de cuivre et de 22% d'étain. C'est très précis mais cela permet surtout de garantir une bonne sonorité des cloches", explique Julien Calcaterra. Des matériaux transformés sous forme liquide puis versés dans des moules confectionnés en Alsace. "Selon la tradition, ils sont en argile, en paille et en crottin de cheval", précise le fondeur. 

Après leur fonte samedi, chacune des trois cloches a passé la nuit sous terre, au bord du paillon. C'est aussi une tradition pour faire reposer le bronze et qu'il se solidifie. Au petit matin, les opérations de déterrage ont débuté, avec de simples pelles. Puis le public a pu assister dimanche après-midi à la casse des moules, laissant apparaître les trois nouvelles cloches, ovationnées pour l'occasion.

Les anciennes cloches pas accordées

Il y a quatre cloches sur le clocher de l'église de l'Escarène. Une est en bonne état et donc conservée, les autres n'ont pas le même âge mais la même fatigue. "Il y a eu une analyse musicale des cloches existantes. Il s'est avéré que les trois cloches les plus anciennes n'avaient pas une belle sonorité, elles n'étaient pas accordées ce qui est normal puisqu'elle n'avaient pas la même date de fabrication", ajoute Julien Calcaterra. 

Depuis la création de l'église, au XVIIe siècle, les cloches étaient changées à fréquence régulière. "Tous les 50 ans ! Mais depuis 1860, plus rien. Il était temps", se réjouit le maire Pierre Donadey. Après leur bénédiction, prévue à la fin du mois de juillet, les cloches devront attendre la rénovation du clocher pour réveiller le village. Elles devraient être placées, d'ici à la fin de l'année.

Les différentes étapes ont été expliquées au public
Les différentes étapes ont été expliquées au public © Radio France - Stéphane Maggiolini
Les cloches ont vu le jour sous les yeux des badauds
Les cloches ont vu le jour sous les yeux des badauds © Radio France - Stéphane Maggiolini
Le maire Pierre Donadey présente à ses administrés les cloches
Le maire Pierre Donadey présente à ses administrés les cloches © Radio France - Stéphane Maggiolini
Le moulage était en crottin de cheval, argile et paille. L'intérieur était en brique
Le moulage était en crottin de cheval, argile et paille. L'intérieur était en brique © Radio France - Stéphane Maggiolini
Choix de la station

À venir dansDanssecondess