Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Le mythique circuit de Reims-Gueux reprend du service le temps d'un anniversaire

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

50 ans après avoir accueilli son dernier meeting automobile, le mythique circuit de Reims-Gueux (Marne) a repris du service ce dimanche. Des centaines de véhicules, anciens et modernes, étaient exposés. L'occasion de faire vrombir de nombreux moteurs.

Des centaines de voitures sportives ont "défilé" pour l'occasion
Des centaines de voitures sportives ont "défilé" pour l'occasion © Radio France - Stéphane Maggiolini

Le circuit de Reims-Gueux, qui a accueilli 14 grand prix de formule 1 de 1938 à 1966, fêtait ce dimanche le 50ème anniversaire du dernier meeting automobile qui s'est tenu sur cette route, aujourd'hui empruntée par des automobilistes. Des grands noms de l'automobile, comme Fangio, ont couru sur cette piste longue de 7km. Des milliers de nostalgiques et passionnés se sont réunis autour des anciennes tribunes. "C'est magnifique, c'est fort, c'est toute mon enfance. Entendre les moteurs et voir les pilotes défiler devant mes yeux c'est superbe", s'émeut Michel, 64 ans.

"Je suis monté à un petit 200km/h"

À l'intérieur de ces bolides, anciens et récents, des pilotes passionnés. "C'est un honneur que de rouler sur ce circuit légendaire. Je suis monté à un petit 200km/h (rires). _Alors il n'y a pas trop de sensations, c'est plus pour la beauté_, pour le souvenir. Il n'y a que des passionnés ici, c'est agréable", raconte Marc au volant de sa Ferrari d'un rouge flamboyant.

Les subventions à la rescousse du circuit

Si cet anniversaire, rempli de nostalgie, est encore possible, c'est grâce aux subventions. Elles permettent la restauration et l'entretien des anciennes tribunes et des pavillons. "Il y a un an, nous avons bénéficié de 2000€ issus du loto du patrimoine pour restaurer le pavillon Lambert. Sachant qu'on touche aussi régulièrement des _subventions de la fondation du patrimoine et de la commune de Gueux_. Puis il y a des mécènes qui nous font des dons financiers mais aussi matériels (peinture, béton etc.). On aimerait beaucoup que le circuit reprenne du service mais il faudrait un don énorme pour pouvoir le remettre au goût du jour", explique Fabrice Gomez, président de l'association des amis du circuit de Gueux

Hors service depuis 1972, le circuit de Reims-Gueux n'accueille plus aucune course automobile car les infrastructures ne sont plus aux normes. 

Une centaine de modèles anciens ont envahi la pelouse - Radio France
Une centaine de modèles anciens ont envahi la pelouse © Radio France - Stéphane Maggiolini
Les restes du circuit sont entretenus grâce à des subventions - Radio France
Les restes du circuit sont entretenus grâce à des subventions © Radio France - Stéphane Maggiolini
Une parade d'élégance a été organisée - Radio France
Une parade d'élégance a été organisée © Radio France - Stéphane Maggiolini
La départementale D27 a accueilli 14 grands prix de France de Formule 1 - Radio France
La départementale D27 a accueilli 14 grands prix de France de Formule 1 © Radio France - Stéphane Maggiolini
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu