Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

PHOTOS - Les grottes de Bèze, rempart à la canicule

-
Par , France Bleu Bourgogne

Beaucoup de touristes mais aussi des visiteurs de la région profitent de la fraîcheur des grottes de Bèze pour échapper à la canicule. Sous terre, il fait entre 12 et 13 degrés tout au long de l'année.

Dans les grottes de Bèze, le thermomètre oscille entre 12 et 13 degrés
Dans les grottes de Bèze, le thermomètre oscille entre 12 et 13 degrés © Radio France - Lucas Martin-Brodzicki

Bèze, France

Le contraste avec l'extérieur est saisissant. Sous terre, dans les grottes de Bèze, il fait entre 12 et 13 degrés. Dehors, la température est multipliée par trois. Pour les visiteurs, c'est une bouffée de fraîcheur, presque plus efficace que de piquer une tête dans une piscine ou un lac. 

Ecoutez notre reportage au frais, dans les grottes de Bèze

Mardi, 340 visiteurs ont parcouru les souterrains de Bèze. La petite laine n'est pas obligatoire mais conseillée, selon le maire de Bèze René Kremer. "On recommande aussi aux visiteurs de venir à l'entrée de la grotte quelques minutes avant d'y entrer, pour que le corps s'habitue tranquillement au changement de température."

Une partie de la visite se fait dans une barque, en traversant la rivière souterraine - Radio France
Une partie de la visite se fait dans une barque, en traversant la rivière souterraine © Radio France - Lucas Martin-Brodzicki

Mais la canicule et la sécheresse se font ressentir même 20 mètres sous terre. La partie de la visite qui se fait en barque pourrait être compromise dans les prochains jours s'il ne pleut pas, par manque d'eau dans la rivière souterraine. C'est déjà arrivé selon René Kremer, mais jamais à cette période de l'année : "d'habitude, on met 20 personnes dans les barques, en ce moment c'est plutôt 15 pour ne pas alourdir les embarcations. Quand les barques commencent à racler contre les cailloux, on sait qu'il faut arrêter." Dans ce cas-là, la visite se résume à la première salle, avant l'embarcadère.

Avec la canicule et la sécheresse, le niveau de la rivière souterraine est très bas - Radio France
Avec la canicule et la sécheresse, le niveau de la rivière souterraine est très bas © Radio France - Lucas Martin-Brodzicki

Les grottes de Bèze attirent environ 30 000 visiteurs par an

Stalactite ou stalagmite ?  - Radio France
Stalactite ou stalagmite ? © Radio France - Lucas Martin-Brodzicki
Choix de la station

France Bleu