Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"C'est comme une enquête policière" : à Châtellerault, les habitants identifient des photos du XIXème siècle

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Jusqu'au mois de juin, les archives municipales de Châtellerault (Vienne) invitent les habitués du coin à venir identifier 17000 pièces du fonds photographique Arambourou. Trouver qui fait quoi, quand et comment : les enquêteurs d'un jour jouent le jeu pour préserver le patrimoine local !

Françoise et Philippe essaient d'identifier ce qu'il y a sur cette plaque de verre...numérisée
Françoise et Philippe essaient d'identifier ce qu'il y a sur cette plaque de verre...numérisée © Radio France - Stéphane Maggiolini

Depuis un an, les archives municipales de Châtellerault (Vienne) font appel aux habitués de la commune pour identifier des photos prises par Charles et Eugène Arambourou, deux photographes emblématiques de la région. La commune possède depuis plus de quinze ans un fonds photographique de 17.000 plaques de verre, toutes numérisées par la suite, représentant différentes personnes et différents lieux vers la fin du XIXème siècle.

"C'est addictif"

Les archives organisent une fois par mois des ateliers participatifs qui, depuis l'année dernière, ont permis d'identifier 40% des images. "On se prend au jeu, on enquête sur des endroits qu'on ne connaît pas forcément et des fois on passe devant et on se dit tiens on reconnaît. C'est comme une enquête policière, on prend des photos, c'est addictif. C'est aussi un bon exercice pour la mémoire, il n'y a pas d'autre enjeu que la satisfaction de reconnaître un endroit ou quelqu'un", expliquent Françoise et Philippe, participants à l'atelier.

"J'ai reconnu mon grand-père !"

À chaque séance, 80 photos sont diffusées sur ordinateur devant une vingtaine "d'enquêteurs", parfois le hasard fait bien les choses. "La dernière fois j'ai reconnu mon grand-père ! Mais il est déguisé, c'est impossible à savoir qu'il est, il n'y avait que moi pour le reconnaître d'autant plus que j'ai la photo chez moi. J'ai pu retrouver les circonstances de celle-ci et la date", s'amuse Philippe.

Un collectionneur de cartes postales en renfort

Les participants possèdent une liste avec une description très vague de chaque image numérisée. En cas de doute ou de questions, ils peuvent compter sur la présence d'un passionné de cartes postales : Jean-François Millet. Il en collectionne des milliers, certaines issues d'images d'Arambourou. Il ne manque pas une séance et ne cesse d'être sollicité par des "apprentis détectives" en quête d'indices. "Disons que comme j'ai beaucoup de documentation je réponds à pas mal de questions", sourit le collectionneur. Ce-dernier a même réalisé une carte,retraçant les lieux où Charles et Eugène Arambourou sont susceptibles d'avoir pris des clichés.

Les prochains ateliers participatifs sont fixés les 26 mars, 16 avril, 28 mai et 25 juin prochain.

17 000 plaques de verre sont conservées par les archives municipales de Châtellerault dans des boites. - Radio France
17 000 plaques de verre sont conservées par les archives municipales de Châtellerault dans des boites. © Radio France - Stéphane Maggiolini
Les plaques originales sont en négatif, leur numérisation permet aux "enquêteurs" de les voir en positif - Radio France
Les plaques originales sont en négatif, leur numérisation permet aux "enquêteurs" de les voir en positif © Radio France - Stéphane Maggiolini
Comme dans une série, une carte a été dessinée, localisant tous les lieux photographiés par Charles et Eugène Arambourou - Radio France
Comme dans une série, une carte a été dessinée, localisant tous les lieux photographiés par Charles et Eugène Arambourou © Radio France - Stéphane Maggiolini
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu