Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Un jeune morse en visite aux Sables-d'Olonne

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Une visite très rare aux Sables-d'Olonne ! Un jeune morse a fait une pause de quelques heures sur les rochers au pied de la jetée de l'entrée du port, côté la Chaume.

Le jeune morse a été vu à proximité du prieuré Saint-Nicolas aux Sables-d'Olonne
Le jeune morse a été vu à proximité du prieuré Saint-Nicolas aux Sables-d'Olonne - Ville des Sables-d'Olonne

Ça fait 50 ans que les Sables-d'Olonne n'avaient pas reçu une telle visite d'après la mairie ! Un jeune morse a fait une pause de quelques heures sur les rochers au pied de la jetée de l'entrée du port, côté la Chaume, ce jeudi. Il avait été aperçu la veille à Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

Seulement le troisième aperçu en France depuis 1986

D'ordinaire, les morses vivent beaucoup plus au nord, dans l'océan Arctique et tout au nord de l'océan Atlantique. "On voit régulièrement des espèces polaires, comme des phoques, sur nos côtes. Mais des morses, c'est extrêmement rare", explique Olivier Van Caennait, de l'observatoire Pelagis. "À ma connaissance, ce n'est que le troisième signalé en France ! Le premier, c'était en 1986 dans les Landes et le deuxième en 1996 à Oléron".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Vu son bon embonpoint, il semble en bonne santé

Selon ce spécialiste, ce morse pourrait être le même que celui observé à plusieurs reprises ces derniers mois sur les côtes européennes : au Pays de Galles, en Irlande et peut-être aussi au Danemark. "Vu son bon embonpoint, il semble en bonne santé. Les morses se nourrissent de mollusques bivalves qu'ils fouissent sur le fond de la mer. On n'a pas les même espèces qu'à proximité de l'Arctique, mais s'il arrive à trouver les mollusques qu'on a chez nous, il peut s'en nourrir", poursuit Olivier Van Caennait.

Il a un côté pataud, balourd, mais il peut charger à toute vitesse

Le jeune morse pourrait faire de nouvelles apparitions sur notre littoral. "Si vous le voyez, il faut rester à bonne distance, au moins 50 mètres. Pour éviter qu'il s'habitue trop à l'homme et surtout parce qu'un morse peut être très dangereux. Il a un côté pataud, balourd, mais il peut charger à toute vitesse. Il faut faire en particulier attention avec les enfants"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess