Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

PHOTOS - Voici ce que vous allez découvrir pour la troisième édition des lanternes de Gaillac

-
Par , France Bleu Occitanie

Du 1er décembre 2019 au 31 janvier 2020, le festival des lanternes va accueillir au moins 350.000 visiteurs. Une scénographie totalement repensé cette année. Le thème choisi par la ville de Gaillac : carnet de voyage en Chine.

Le bouddha de Leshan est une des merveilles du festival.
Le bouddha de Leshan est une des merveilles du festival. © Radio France - SM

Gaillac, France

Embarquement imminent ! Depuis la mi-septembre, plus d'une cinquantaine d'ouvriers chinois vous préparer un voyage en Chine au parc Foucaud de Gaillac. C'est le traditionnel festival des lanternes qui pour sa troisième édition s'apprête encore à faire un carton. Ce jeudi, 71.230 billets ont déjà été vendus. Le thème : carnet de voyages chinois avec les plus grands monuments de l’empire du milieu et du Sichuan notamment. (Car Gaillac est jumelée avec Zigong située au Sichuan, et c’est aussi là où est basé Lanternes Group, la socité qui installe tous les décors). 

Le dragon de 50 mètres.   - Radio France
Le dragon de 50 mètres. © Radio France - SM

A découvrir donc des centaines de décors illuminés dans le parc Foucaud pour une visite estimée à 1h30 à 2h avec pleins de pandas et pas seulement.  La muraille de Chine, le bouddha de Leshan de 18 mètres de haut ont été représentés. A voir aussi pour frissonner, un dragon de 50 mètres ou encore un parc avec des dinosaures animés parce que des dizaines de fossiles ont été découverts au Sichuan. 

Des centaines de décors dans le Parc Foucaud  - Radio France
Des centaines de décors dans le Parc Foucaud © Radio France - SM
La théière construite avec des vraies tasses et soucoupes chinoises.  - Radio France
La théière construite avec des vraies tasses et soucoupes chinoises. © Radio France - SM

Une scénographie totalement repensée cette année. La proposition artistique est sans doute un peu plus exigeante ou en tout cas plus cohérente avec la thématique du voyage en Chine.  Les années précédentes c’est Lanterne Group qui proposait les décors. Pour la troisième édition Sabrina Rodriguez du pôle culturel de la ville de Gaillac a participé à l’écriture du festival et c'est donc un réel voyage en Chine auquel vous aurez le droit. 

Un cavalier devant la muraille de Chine.  - Radio France
Un cavalier devant la muraille de Chine. © Radio France - SM
  - Radio France
© Radio France - SM
L'histoire de la Chine au cœur de la scénographie du festival.  - Radio France
L'histoire de la Chine au cœur de la scénographie du festival. © Radio France - SM
Les signes de l'horoscope chinois tous représentés.  - Radio France
Les signes de l'horoscope chinois tous représentés. © Radio France - SM

Pour limiter l'affluence, les entrées sont limitées à 16.000 chaque soir, a annoncé le maire de Gaillac, Patrice Gausserand, sur France Bleu Occitanie. L'année dernière, les 20.000 visiteurs jour avaient été dépassés. Un grand parking a l'extérieur de la ville a été prévu. Des navettes sont aussi mises en place.

Le festival des Lanternes de Gaillac est ouvert au public tous les jours de 18 heures à 23 heures. Un parking gratuit de 1000 places est aménagé avec des navettes qui mène jusqu’au parc de Foucaud. C'est 16 euros pour les billets datés et 20 euros pour les non datés. Cette année, nouveauté, le samedi jour de forte affluence, seul les billets datés sont acceptés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu