Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Picardie : ils adoptent des poules d’élevage pour les sauver de l'abattoir

-
Par , France Bleu Picardie

Un concept proposé par l'association "Les Ch'tites cocottes et compagnie" : elle rachète des poules de réforme à des éleveurs et les propose à des particuliers de les adopter dans les Hauts-de-France.

Nadège et Pierre Pauwels sont les fondateurs des "Ch'tites cocottes"
Nadège et Pierre Pauwels sont les fondateurs des "Ch'tites cocottes" © Radio France - Claudia Calmel

Et si vous offriez une nouvelle vie à des poules promises à l’abattoir ? C'est ce que propose  "Les Ch'tites cocottes et compagnie ». Depuis deux ans, l'association rachète à des éleveurs des Hauts-de-France des poules de réforme, censées être abattues et les propose à des particuliers pour leur offrir une autre fin de vie.

"Pour nous, c'est une forme de sauvetage"

Le camion des « Ch'tites cocottes » a fait étape ce samedi à Abbeville et à Amiens. Amiens où une quinzaine de personnes a fait la queue sur le parking d’un hypermarché du nord de la ville. Des adoptants munis de cartons pour pouvoir transporter les volatiles vers leur nouvelle vie, comme Francine et Olivier, venus de Raineville au nord d’Amiens pour récupérer deux poules : « Elles vont tenir compagnie aux deux poules qu’on a déjà. Nous adhérons totalement à la charte de l’association. Ça va permettre de sauver des poules qui seraient certainement mortes, sinon. Pour nous, c’est une forme de sauvetage."

Francine et Olivier sont venus récupérer deux poules - Radio France
Francine et Olivier sont venus récupérer deux poules © Radio France - Claudia Calmel

"Ce seront de vraies poules de luxe !"

Les poules sont cédées pour 3 euros au titre des frais de transport et des éventuels frais vétérinaires. Cynthia, qui habite Le Quesnel a sept poules à la maison. Elle est venue pour leur trouver dix nouvelles camarades de basse-cour : « Elles ont passé quasiment toute leur vie à pondre : je pense qu’elles ont droit à un peu de repos. Elles auront tout le confort nécessaire dans notre poulailler qui fait 200 m2. On leur a fait une vraie petite maison en parpaing pour qu’elles puissent s’abriter lors des intempéries. On a planté de petits arbres fruitiers pour qu’elles puissent diversifier leur alimentation. Et on leur a installé plusieurs distributeurs de grain : ce seront de vraies poules de luxe ! »

Cynthia est venue chercher dix poules pour tenir compagnie aux sept qu'elle a déjà à la maison - Radio France
Cynthia est venue chercher dix poules pour tenir compagnie aux sept qu'elle a déjà à la maison © Radio France - Claudia Calmel

Plus de 200 poules ont été distribuées ce samedi à Abbeville et à Amiens. Des poules âgée des 15 mois, beaucoup trop jeunes pour partir à l'abattoir selon Nadège Pauwels, la présidente de l'association "Les Ch'tites cocottes et compagnie". Elle tient à préciser que l'espérance de vie d'une poule d'élevage est d'environ 5 ans : « Elles sont encore pleines de vie : elles méritent de gambader dans les jardins et d’offrir du bonheur aux familles qui les accueillent. Nous sommes très peu d’associations a intervenir pour les poules et les volailles : la poule a longtemps été considérée comme un simple animal de basse-cour, qui donnait des œufs et qui finissait dans l’assiette. Les gens commencent à prendre conscience qu’on peut avoir de réels contacts et même créer des relations avec les poules : les personnes qui viennent en adopter chez nous et qui nous donnent des nouvelles sont souvent très étonnées de la relation qui se développe entre elles et leurs poules. »

L'association créée par Nadège Pauwels a permis de faire adopter 13.000 poules en deux ans - Radio France
L'association créée par Nadège Pauwels a permis de faire adopter 13.000 poules en deux ans © Radio France - Claudia Calmel

L'association "les Ch'tites cocotes et compagnie » a fait adopter 13.000 poules depuis sa création il y a deux ans. Elle veut organiser d'autres distributions de poules en Picardie dans les mois qui viennent. Des distributions qui seront annoncées en amont sur sa page Facebook.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu