Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - Avec "Les confinis", Pierre Perret chante avec facétie la gestion du coronavirus

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Occitanie, France Bleu

Dans une nouvelle chanson, l'artiste du Tarn-et-Garonne revient avec sa plume et son humour sur le confinement, le coronavirus, et la gestion de la crise par nos dirigeants et les médecins médiatiques. Sa chanson fait le buzz ; "je ne m'y attendais pas" confie Pierre Perret à France Bleu Occitanie.

Pierre Perret, toujours facétieux.
Pierre Perret, toujours facétieux. - Pierre Perret / Twitter

La plume de Pierre Perret est toujours vive, et il le prouve encore. A 84 ans, l'artiste de Castelsarrasin vient de publier sur son compte Twitter une vidéo, où il dévoile une nouvelle chanson : "Les confinis". Un hommage aux soignants, et une critique facétieuse de la gestion de la crise du coronavirus par le gouvernement. Il dénonce aussi avec humour l'omniprésence médiatique de certains médecins et scientifiques : "les cherchez pas pour soigner les malades, tous les docteurs étaient à la télé".

Le chanteur tarn-et-garonnais pointe aussi l'imbroglio constant, la communication officielle et scientifique inaudible, et parfois l'infantilisation des Français.

Ils nous ont tant confinés, puis déconfinés, puis reconfinés, qu'on redoutait d'être in fine des cons finis.

Quant au gouvernement, il en prend pour son grade : "La porte-parole, elle s’appelle Sibeth... Y’en a qui pensent quelle porte bien son nom. On sent bien qu’la moindre idée qui se pointe lui déclenche un ouragan dans l’citron."

"Ça m'a fait exploser de rire"

"Tout que j'entendais à la télé, ça me faisait fait exploser de rire et en même temps j'étais navré... C'était obsessionnel", raconte Pierre Perret, qui ne mâche pas ses mots. "Cette période était incroyable, avec une bande d'abrutis chargés de gérer tout ça... il y a beaucoup de gens immatures dans les décideurs et c'est fort dommage pour les gens qui en pâtissent ! " 

Il raconte qu'il ne s'attendait pas à ce buzz, car la chanson a été vue plus de 100.000 fois en moins de 24h sur youtube. "Je reçois des commentaires fantastiques qui me disent ''c'est trop juste' et ben tant mieux !"

Pierre Perret raconte comment la chanson "Les confinis" lui est venue

L'enregistrement s'est fait avec le groupe "Les Ogres de Barback". "Ça a été très drôle car on ne pouvait pas trop bouger donc on ne s'est pas vus, des enregistrements ont eu lieu à Narbonne, d'autres dans les Cévennes, c'était très rigolo !", s'amuse Pierre Perret.

Pierre Perret raconte l'enregistrement des "Confinis" avec les Ogres de Barback

Confiné en Seine-et-Marne... à écrire un futur album

Et comment lui, qui fêtera 86 ans le 9 juillet prochain, a-t-il vécu le confinement ? "J'étais chez moi en Seine-et-Marne et j'ai beaucoup écrit, alors que normalement j'écris en Normandie et que je ne l'avais jamais fait en Seine-et-Marne mais j'y suis parvenu puisque cela a donné 'Les Confinis'. Et j'ai posé des jalons pour d'autres chansons pour un futur album ! "

Pierre Perret raconte son confinement

Une tournée à l'automne

Le poète tarn-et-garonnais doit normalement se produire en concert à Paris, salle Pleyel, à Paris, les 10 et 11 octobre prochain, où il fera ses "adieux provisoires" à la scène. "Ça dit bien ce que ça veut dire, je me laisse le droit de changer d'avis", dit Pierre Perret. Ces deux concerts seront suivis d'une quarantaine de dates, il y en aura sûrement dans le sud ouest mais pour l'instant nous n'avons pas plus de précisions.

Pierre Perret  sort aussi un livre le 24 juin, baptisé "Aphorismes and blues", où il livre 500 aphorismes, ces courtes phrases qui résument un principe, un savoir ou une vérité. Exemples :  "Les paroles ont une portée que le fusil n'atteint jamais" ou "Rien qu'à voir sa tête en sortant des toilettes on voyait bien qu'il était au bout du rouleau"

Pierre Perret lit des aphorismes de son livre "Aphorismes and blues" qui sort le 24 juin 2020

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu