Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Canicule : à 30 mètres sous terre, le souterroscope des ardoisières dans le Calvados, bon plan contre la chaleur

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Dur dur de supporter les grosses chaleurs en ce moment. Ce jeudi est la journée la plus chaude dans le Calvados. France Bleu Normandie vous propose d'aller vous rafraîchir au souterroscope des ardoisières à Caumont l'Eventé. Il fait 12 degrés dans cette ancienne mine d'ardoises !

Fraicheur garantie à 30 mètres sous terre au souterroscope des ardoisières de Caumont l'Eventé.
Fraicheur garantie à 30 mètres sous terre au souterroscope des ardoisières de Caumont l'Eventé. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Caumont-l'Éventé, France

Autant la Normandie avait été relativement épargnée par la première canicule fin juin, autant cette fois ci la région n'échappe pas la chaleur. On cherche donc tous les moyens pour se rafraîchir. Alors suivez nous 30 mètres sous terre dans le souterroscope des ardoisières à Caumont l'Eventé, dnas le Calvados. Il fait constamment 12 degrés dans cette ancienne mine d'ardoises exploitées au 19e siècle.

C'est par ce gouffre naturel que les ardoisiers avaient commencé à extraire "l'Or bleu de Caumont" au 19ème siècle. - Radio France
C'est par ce gouffre naturel que les ardoisiers avaient commencé à extraire "l'Or bleu de Caumont" au 19ème siècle. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Une aubaine pour les visiteurs en quête de fraîcheur... mais aussi pour la responsable des lieux ! Brigitte Miquelot voit sa fréquentation augmenter en période de forte chaleur. Mais attention, avant d'aller arpenter les 300 mètres de galerie, pensez à prendre un pull et à mettre des chaussures fermées. Le musée a bien quelques vêtements chauds à vous prêter éventuellement, mais le stock n'est pas énorme "Ce n'est pas non plus la canicule tous les jours ici !" plaisante Brigitte Miquelot.

Reportage à 30 mètres sous terre !

Casque et charlotte obligatoires pour visiter la grotte: ici, Brigitte Miquelot (à gauche) et Nolwenn Le Jeune savourant la fraîcheur des lieux. - Radio France
Casque et charlotte obligatoires pour visiter la grotte: ici, Brigitte Miquelot (à gauche) et Nolwenn Le Jeune savourant la fraîcheur des lieux. © Radio France
Choix de la station

France Bleu