Insolite

Polémique après la vente d'une lettre du Duc de Bretagne sur eBay

Par Annaïg Haute, France Bleu Breizh Izel et France Bleu mardi 22 novembre 2016 à 4:50 Mis à jour le mardi 22 novembre 2016 à 8:00

Ce document a été mis en vente sur eBay mais d'autres sont régulièrement proposés dans des salles des ventes à l'étranger.
Ce document a été mis en vente sur eBay mais d'autres sont régulièrement proposés dans des salles des ventes à l'étranger. - Capture d'écran

Même si le document n'est pas authentifié, il a été acheté, pour 2510 euros. Cette vente en ligne pose la question de la préservation du patrimoine breton.

Sur le site de vente en ligne eBay, cette lettre est présentée comme un "Rare manuscrit médiéval, Parchemin du XVème siècle, Jean V Duc de Bretagne", d'une quarantaine de centimètres. Même s'il n'est pas authentifié, ce document a été acheté 2510 euros, après sept enchères.

"Scandaleux de voir son patrimoine bradé !"

De quoi émouvoir les amoureux de l'histoire bretonne, qui s'agitent sur les réseaux sociaux, après un article du blog Ar Gedour. La Conseillère municipale déléguée au patrimoine et à la politique linguistique à Rennes, Ana Sohier par exemple s'agace sur Facebook : "Une multinationale qui vend la valeur historique patrimoniale d'un manuscrit Breton. Tout à fait scandaleux de voir son patrimoine bradé pour quelques milliers d'euros, l'histoire n'a pas de prix !"

Déjà des ventes de manuscrits bretons chez Sotheby's et Christies

Cette vente en ligne rappelle l'enjeu de la préservation du patrimoine régional, selon le Lorientais Jacques-Yves Le Touze. Ce passionné du patrimoine breton, responsable du Comité Anne de Bretagne explique que si ce document n'est pas authentifié, il a déjà alerté lors de ventes précédentes : "La question que je pose, c'est ce qui se passe dans les salles des ventes à l’extérieur de la Bretagne, où on voit passer une partie du patrimoine breton. Je prenais l'exemple de plusieurs choses que j'ai vu passer chez Sotheby's et Christie's. Des livres d'heures de l'école bretonne, du XVème siècle, et des dossiers administratifs datant de l'époque de l'indépendance de la Bretagne (XIVème et XVème siècles)."

"Y a-t-il une politique claire de récupération des documents qui sont à l’extérieur de la Bretagne ? J'ai comme un doute."

Ce passionné explique que ces documents sont souvent envoyés à l'étranger : "On peut étudier les ventes de Sotheby's et Christie's, les documents partent en grande partie aux États-Unis, et très peu de choses sont achetées par des organismes en Bretagne. La question que je pose, en prenant prétexte de cette lettre en vente sur eBay c'est y a-t-il une politique claire de récupération des documents qui sont à l’extérieur ? J'ai comme un doute."

Des organismes dispersés qui peinent à se coordonner

Même si tous les documents n'ont pas le même intérêt, ce spécialiste estime qu'il faudrait une administration dédiée, qui scrute les documents mis en vente pour décider s'ils méritent d'être achetés et conservés en Bretagne. "Les administrations bretonnes sont très dispersées, explique Jacques-Yves Le Touze, entre les départements, les musées, les archives. Le problème en Bretagne, c'est qu'on n'a pas l'équivalent de la Bibliothèque nationale galloise ou du Musée national Gallois qui sont des organismes centraux à l'échelle de la région et qui ont une vision un peu globale des choses."