Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Le pourquoi du comment

Pourquoi les feuilles changent-elles de couleur en automne ?

mardi 2 octobre 2018 à 4:06 Par Delphine Martin, France Bleu Auxerre

Il suffit de mettre le nez dehors pour s'en rendre compte : l’automne est là. Mais pourquoi les feuilles jaunissent-elles ? Pourquoi tombent-elles ? Et chez les humains, quels changements en automne ?

Les couleurs de l'automne habillent les paysages de l'Yonne.
Les couleurs de l'automne habillent les paysages de l'Yonne. © Radio France - Thierry Boulant

Ça se voit partout : dans les vignes, dans les forêts, dans les parcs : les arbres changent de couleur et se dépouillent.

Pourquoi les feuilles changent-elles de couleur en automne ?

Tout est lié à la lumière. Quand les jours raccourcissent, les feuilles des arbres cessent de produire de la chlorophylle. Eh oui : quand il y a moins de lumière, il y a moins de chlorophylle. C'est pourquoi la couleur verte des feuilles s'estompe et d'autres pigments prennent le relais. 

Ces pigments existent déjà tout au long de l'année mais prennent le dessus en automne. Ce sont les flavonoïdes, responsables des colorations jaunes et rouges et les caroténoïdes, qui donnent les teintes orange et jaunes. Et voilà nos arbres et nos plantes habillés pour l'hiver !

Et pourquoi les feuilles finissent-elles par tomber ?

Là, c’est lié à l'eau. C'est un mécanisme de protection pour économiser l'eau et éviter de souffrir du gel. Les arbres "bouchent" si on peut dire les canaux qui transportent la sève jusqu'aux feuilles, notamment à la base du pétiole, la partie rétrécie de certaines feuilles vers la tige. Du coup, les feuilles se déshydratent, durcissent et tombent. 

Evidemment, c'est un peu triste, mais c’est ce qui permet à l'arbre de passer l’hiver. 

Et chez les humains, est-il vrai qu’on perd plus de cheveux en automne ?

Eh bien oui, mais cela concernerait essentiellement les femmes. Mais attention, il faut savoir qu'en temps normal, on perd en moyenne entre 50 et 100 cheveux par jour, sans s'en rendre compte. 

A l'automne (mais aussi au printemps), on en perd plus. Et là aussi, c'est lié à la lumière : les variations d'ensoleillement entraînent des variations hormonales (œstrogène et progestérone), qui accélèrent la phase de "mort" du cheveu. Mais il ne faut pas s'en alarmer, sauf, disent les spécialistes, si cette période de chute capillaire dure plus de six semaines. Dans ce cas, il est bon de consulter son médecin.

  - Aucun(e)
-